Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 décembre 2023 1 18 /12 /décembre /2023 08:57
Amiens. Jardin. 8 février 2023. Mésange charbonnière et Moineau domestique. © Jean-Louis Crimon

Amiens. Jardin. 8 février 2023. Mésange charbonnière et Moineau domestique. © Jean-Louis Crimon

  Moineau, mon petit frère, me dis pas que tu préfères vivre en appartement. Un nid en dur dans la fracture d'une brique, pas très pratique, pas très douillet, ni confortable, vraiment, moineau, tu m'étonnes !

  Mésange, t'as rien compris, à l'abri du froid et de la pluie, un toit pareil, ça n'a pas de prix. Si tu veux visiter aujourd'hui, pour te faire un avis, juste à me le dire, je préviens la compagnie !

 

© Jean-Louis Crimon

Partager cet article
Repost0
17 décembre 2023 7 17 /12 /décembre /2023 08:57
Amiens. Jardin. Merleau du Merle noir. (Turdus merula).  3 Juin 2023. © Jean-Louis Crimon

Amiens. Jardin. Merleau du Merle noir. (Turdus merula). 3 Juin 2023. © Jean-Louis Crimon

Bonheur simple du beau merleau du merle noir qui adore prendre des bains de soleil.

 

© Jean-Louis Crimon

Partager cet article
Repost0
16 décembre 2023 6 16 /12 /décembre /2023 08:57
Amiens. Jardin. Goéland argenté. (Larus argentatus). Juin 2020. © Jean-Louis Crimon

Amiens. Jardin. Goéland argenté. (Larus argentatus). Juin 2020. © Jean-Louis Crimon

Dans mon jardin, il y passe, selon les saisons, selon les moments de la journée, celui que Bufffon a surnommé "traîne-buisson", l'accenteur mouchet, l'étourneau sansonnet, le moineau domestique, la mésange bleue et sa cousine la charbonnière, le merle noir et sa merlette grise olive, la fauvette à tête noire, le chardonneret élégant, le pinson des arbres, le pouillot véloce, le rouge-gorge familier, le troglodyte mignon, le verdier d'Europe, la tourterelle turque, le pigeon ramier, la grive musicienne, le serin cini, le geai des chênes et aussi le rougequeue à front noir.

J'oubliais la pie bavarde et le goéland argenté qui croit que la mer est au bout du jardin. 

 

© Jean-Louis Crimon

Partager cet article
Repost0
15 décembre 2023 5 15 /12 /décembre /2023 08:57
Amiens. Jardin. Juillet 2023. Rouge-gorge familier juvénile. (Erithacus rubecula).© Jean-Louis Crimon

Amiens. Jardin. Juillet 2023. Rouge-gorge familier juvénile. (Erithacus rubecula).© Jean-Louis Crimon

Les oisillons rouge-gorge quittent le nid à partir de la deuxième semaine, mais les parents continuent de nourrir leur progéniture pendant encore 15 jours. Une fois envolés, les oisillons ne retournent plus dans le nid. 

Dans la famille rouge-gorge, mâle et femelle sont identiques, avec la face et la poitrine rouge-orangé. Le dessus du plumage est brun et le ventre clair. Les jeunes rouge-gorge ont un plumage différent, moucheté de brun et de beige. La couleur rouge orangé est absente et n'apparaîtra qu'après la première mue, deux mois plus tard.

Quand vient l'hiver, le rouge-gorge peut également se nourrir avec des fruits, des pommes, des poires, mais aussi des graines et des baies de sureau. 

Une légende populaire raconte que le rouge-gorge aurait un jour pris part à une bataille avec d'autres oiseaux pour savoir lequel volerait le plus haut. Un troglodyte grimpa sur le dos d'un aigle pour remporter le concours, mais l'aigle vola si haut qu'il atteignit le soleil. Se précipitant au secours du troglodyte, le rouge-gorge vit alors son poitrail s'embraser. De ce jour-là, son plumage en témoigne, le rouge-gorge garde à tout jamais mémoire.

 

© Jean-Louis Crimon

Partager cet article
Repost0
14 décembre 2023 4 14 /12 /décembre /2023 08:57
Amiens. Jardin. Geai des chênes. (Garrulus glandarius).  22 Mai 2023. 10:35. 1/125. © Jean-Louis Crimon

Amiens. Jardin. Geai des chênes. (Garrulus glandarius). 22 Mai 2023. 10:35. 1/125. © Jean-Louis Crimon

Omnivore, le Geai se nourrit, comme les moineaux et les mésanges, de larves et d'insectes, mais aussi de glands, de noix ou de châtaignes. Il fait partie de ces rares oiseaux qui "thésaurisent", c'est à dire qui stockent de la nourriture pour l'hiver et le printemps. Le Geai thésaurise ainsi tout au long de l'annnée, mais c'est surtout en automne qu'il y consacre le plus de temps.

Le Geai des chênes sélectionne les glands qu'il consomme en fonction de leur maturité, de leur taille et de leur qualité. Au printemps et en été, il se nourrit des glands qu'il a enterré et qui ont germé, mais aussi d'autres graines diverses, qu'il n'hésite pas à aller chercher dans les cultures à la lisière des bois. Il picore aussi des grains de raisins sur les vignes et apprécie le maïs. Sans être pour autant considéré comme nuisible, ses "prélèvements" étant limités et localisés.

 

© Jean-Louis Crimon

Partager cet article
Repost0
13 décembre 2023 3 13 /12 /décembre /2023 08:57
Amiens. Jardin.  Merlette du Merle noir. (Turdus merula). 29 Avril 2022. 11:59. 1/160.© Jean-Louis Crimon

Amiens. Jardin. Merlette du Merle noir. (Turdus merula). 29 Avril 2022. 11:59. 1/160.© Jean-Louis Crimon

La construction du nid dure plusieurs jours. La merlette construit seule le nid avec des brindilles, des plumes, des débris végétaux et tout ce qu'elle peut trouver et qu'elle a sous le bec. Elle choisit d'installer ce nid dans un buisson, dans un arbre bien touffu ou bien au coeur d'une haie ou d'un haut rosier. La construction du nid dure plusieurs jours. La finition se fait avec de la terre mouillée ou de la boue. Le nid est considéré occupé quand l'oiseau y passe la nuit.

© Jean-Louis Crimon

Partager cet article
Repost0
12 décembre 2023 2 12 /12 /décembre /2023 08:57
Amiens. Jardin. Verdier d'Europe femelle. (Chloris chloris). 21 Mai 2023. 14:39. 1/200. © Jean-Louis Crimon

Amiens. Jardin. Verdier d'Europe femelle. (Chloris chloris). 21 Mai 2023. 14:39. 1/200. © Jean-Louis Crimon

© Jean-Louis Crimon

Partager cet article
Repost0
11 décembre 2023 1 11 /12 /décembre /2023 08:57
Amiens. Jardin. Troglodyte mignon (Troglodytes troglodytes). 20 Janvier 2023. 13:15. 1/250.  © Jean-Louis Crimon

Amiens. Jardin. Troglodyte mignon (Troglodytes troglodytes). 20 Janvier 2023. 13:15. 1/250. © Jean-Louis Crimon

Les Druides le tenaient pour devin. Une légende amérindienne raconte comment il a réussi à berner l'aigle vantard, lui demandant de l'emporter haut dans le ciel. Quand l'aigle avoue ne pas pouvoir aller plus haut, le troglodyte, bien reposé, saute du dos de l'aigle et s'envole au-delà des nuages. Riant bien de voir que lui, l'oiseau minuscule, a pu s'élever plus haut que l'oiseau géant ne le pourra jamais.

Le troglodyte mignon partage avec le roitelet un très bon sens de l'adaptation. Il construit son nid dans tous les endroits appropriés, généralement près du sol, voire parfois à même le sol. C'est le troglodyte mâle qui réalise la majeure partie du travail et en plus du vrai nid, il installe plusieurs "faux" nids, façon de faire diversion mais aussi oeuvre de séduction envers la femelle potentielle. C'est seulement une fois les "faux" nids achevés que la femelle élue s'installe dans le vrai nid pour y avoir sa nichée. Le mâle dort alors séparément de la femelle et des petits. 

 

© Jean-Louis Crimon

Partager cet article
Repost0
10 décembre 2023 7 10 /12 /décembre /2023 08:57
Amiens. Jardin. Pinson des arbres mâle. (Fringilla coelebs). 3 Mars 2022. 12:23. 1/125. © Jean-Louis Crimon

Amiens. Jardin. Pinson des arbres mâle. (Fringilla coelebs). 3 Mars 2022. 12:23. 1/125. © Jean-Louis Crimon

Moi, je suis le pinson des arbres. Je ne suis pas sauvage, mais discret, jamais ne m'attarde. Je passe parfois le matin, parfois le soir, pour picorer quelques graines tombées de la mangeoire, cueillir quelques petits insectes dans les buissons, araignées ou chenilles, je ne fais pas la fine bouche devant une belle petite mouche. J'aime les arbres de la forêt mais aussi les arbres des jardins. Mon nid est toujours très haut dans les grands arbres. C'est pour ça qu'on m'appelle Pinson des arbres. Mon manteau a la douceur du velours. Brun-marron, lumineux dans le soleil du soir. Ma tête est d'un beau gris-bleu même si j'ai le front noir. Je chante très tôt le matin. Pas une minute à perdre dans le temps qui m'est imparti. Tout juste 5 ans, c'est ma durée de vie.

 

© Jean-Louis Crimon

Partager cet article
Repost0
9 décembre 2023 6 09 /12 /décembre /2023 08:57
Amiens. Jardin. Moineau domestique. (Passer domesticus). 23 Juin 2022. © Jean-Louis Crimon

Amiens. Jardin. Moineau domestique. (Passer domesticus). 23 Juin 2022. © Jean-Louis Crimon

© Jean-Louis Crimon

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de crimonjournaldubouquiniste
  • : Journal d'un bouquiniste curieux de tout, spécialiste en rien, rêveur éternel et cracheur de mots, à la manière des cracheurs de feu !
  • Contact

Recherche

Liens