Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 août 2019 5 30 /08 /août /2019 07:37
Amiens. Juin 2015. © Jean-Louis Crimon

Amiens. Juin 2015. © Jean-Louis Crimon

© Jean-Louis Crimon

Partager cet article

Repost0
29 août 2019 4 29 /08 /août /2019 06:42
Amiens. Juin 2015. © Jean-Louis Crimon

Amiens. Juin 2015. © Jean-Louis Crimon

© Jean-Louis Crimon

Partager cet article

Repost0
28 août 2019 3 28 /08 /août /2019 08:01
Amiens. Rue des 3 Cailloux. 21 Juin 2015. © Jean-Louis Crimon

Amiens. Rue des 3 Cailloux. 21 Juin 2015. © Jean-Louis Crimon

© Jean-Louis Crimon

Partager cet article

Repost0
27 août 2019 2 27 /08 /août /2019 07:27
Paris. Quai André Citroën. Août 2012. © Jean-Louis Crimon

Paris. Quai André Citroën. Août 2012. © Jean-Louis Crimon

                                                            

Parfois, il n'y a rien à dire. Juste à ouvrir les yeux. Juste à regarder la ville. La voir. Savoir la voir. La voir et la boire. La boire des yeux. La goûter. La déguster. La savourer. La déchiffrer. Lire les espaces. Les mots des murs. Les mots des palissades. Palissades à l'injonction facile. Message imbécile. Utile, inutile ou futile. Elle te parle, ta ville. La ville te parle. Te parle au futur.

 

Demain. Demain ! Demain ? Mais la vie est moche. Demain te fait déjà les poches. Qui va lui sonner les cloches ? Toi, tu marches sans voir. Sans t'apercevoir que le futur s'approche. A grands pas. Le lointain se rapproche. Futur lointain devient futur proche. Demain est présent. Omniprésent. Demain se fait doubler par le présent. Le présent dépasse ton futur. Ton futur, c'est déjà du passé. Ton futur est dépassé.

 

Demain est dépassé. Demain est du passé. Demain est derrière toi. Demain dans le dos. Deux mains dans le dos. Le futur s'efface. En peu de temps. En un tour de main. Le futur passe. Le futur trépasse. Au présent.

 

Jamais le présent ne repasse. Demain, c'est derrière. Devant, le présent. A peine le temps d'être au futur. Tout va si vite, en ville. On double son futur. Sans même avoir klaxonné. A présent, au présent de se méfier.

Demain, c'est déjà hier.

 

© Jean-Louis Crimon

Partager cet article

Repost0
26 août 2019 1 26 /08 /août /2019 07:05
Paris. Boulevard Saint-Germain. Juin 2014. © Jean-Louis Crimon

Paris. Boulevard Saint-Germain. Juin 2014. © Jean-Louis Crimon

© Jean-Louis Crimon

Partager cet article

Repost0
25 août 2019 7 25 /08 /août /2019 07:45
Amiens. Réderie. 2017. © Jean-Louis Crimon

Amiens. Réderie. 2017. © Jean-Louis Crimon

© Jean-Louis Crimon

Partager cet article

Repost0
24 août 2019 6 24 /08 /août /2019 07:59
Amiens. Rue Jean Moulin. 1972. © Jean-Louis Crimon

Amiens. Rue Jean Moulin. 1972. © Jean-Louis Crimon

© Jean-Louis Crimon

Partager cet article

Repost0
23 août 2019 5 23 /08 /août /2019 07:09
Amiens. Rue Lamarck. 2 Juin 2017. © Jean-Louis Crimon

Amiens. Rue Lamarck. 2 Juin 2017. © Jean-Louis Crimon

 

Mais alors, si Jésus est en S.A.R.L. , Joseph, le père, devait être auto-entrepreneur, et l'Ange Gabriel, le chargé de com' ou le facteur.

 

© Jean-Louis Crimon

Partager cet article

Repost0
22 août 2019 4 22 /08 /août /2019 06:02
Paris. Spéciale dédicace à Laurent Wauquiez. Mai 2011. © Jean-Louis Crimon

Paris. Spéciale dédicace à Laurent Wauquiez. Mai 2011. © Jean-Louis Crimon

 

Laurent Wauquiez, sur BFM-TV, 8 mai 2011 : "L'assistanat est le cancer de la société française". 

 

© Jean-Louis Crimon

Partager cet article

Repost0
21 août 2019 3 21 /08 /août /2019 07:29
Amiens. Rue du Cloître de la Barge. Juin 2016. © Jean-Louis Crimon

Amiens. Rue du Cloître de la Barge. Juin 2016. © Jean-Louis Crimon

Cher petit épistolier d'un matin de Juin,

 

La photo, tu le sais bien, c'est une question d'angle. Angle de prise de vue. Angle de prise de... rue. Cette photo, c'est un cadeau. Un vrai cadeau qui te tombe dessus, juste à l'angle de la rue du Cloître de la Barge. Normal, tout le monde te le dit, avec tes photos, t'es un peu barge. Trop beau cadeau. Ça ne se refuse pas. A l'angle de la rue et à l'angle de tous les possibles : 

Retraite, Epargne, Santé, Auto, Habitation. Fascinant, vraiment, comme perspectives. Fascinant destin. Fascinant et déprimant.

 

- Vous n'auriez rien d'autre en magasin ?

- Non !

- Bon, je passe mon chemin.

 

Comment croire, même si c'est écrit, tout en bas, que L'avenir commence ici ? Un avenir à ce point tout traçé, balisé, programmé, ça fait flipper, non ?

 

File un grand coup de balai sur tous ces préjugés. Tourne les talons. Pars en courant. Ne te retourne pas. Le vieux monde est derrière toi.

 

Depuis le début, tu l'as toujours su: L'aventure commence au coin de la rue.

 

© Jean-Louis Crimon

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Le blog de crimonjournaldubouquiniste
  • : Journal d'un bouquiniste curieux de tout, spécialiste en rien, rêveur éternel et cracheur de mots, à la manière des cracheurs de feu !
  • Contact

Recherche

Liens