Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 février 2021 2 23 /02 /février /2021 08:57
Amiens. 22 Février 2021. © Jean-Louis Crimon

Amiens. 22 Février 2021. © Jean-Louis Crimon

Le Merle noir est omnivore. Il se nourrit d'une grande variété d'insectes mais il apprécie aussi des fruits et parfois des graines. Il aime particulièrement les petits fruits qu'il peut saisir dans son bec et emporter déguster plus loin.

S'il est surtout un chasseur au sol, le merle n'hésite pas à explorer les arbres pour collecter insectes ou chenilles. Ou grapiller quelques fruits qui s'y trouvent encore à la sortie de l'hiver.

 

Baie rouge pour bec jaune de Merle noir. Beau tableau juste avant le soir.

 

© Jean-Louis Crimon

Partager cet article
Repost0
22 février 2021 1 22 /02 /février /2021 08:57
Amiens. 20 Février 2021. 14:02. 1/250. © Jean-Louis Crimon

Amiens. 20 Février 2021. 14:02. 1/250. © Jean-Louis Crimon

Début d'après-midi paisible. Soleil de presque printemps. Instant de grâce. Ne dure pas longtemps. Deux photos à peine. Jeune merle ou grive musicienne. Parait qu'on peut confondre. Au début. Au début seulement. 

 

© Jean-Louis Crimon

Partager cet article
Repost0
21 février 2021 7 21 /02 /février /2021 08:57
Amiens. Janvier 2021. © Jean-Louis Crimon

Amiens. Janvier 2021. © Jean-Louis Crimon

Il est chez lui. En toute liberté. Trouve étonnnant que moi je sois en cage. Le jardin est à lui. Rien qu'à lui. Je n'en suis qu'un usager passager. D'en être le Roi il se targue et chaque matin il me nargue.

- Ben oui, quoi, toi, l'humain, qui fait le malin, derrière la grande baie vitrée de ta véranda, tu n'entends pas ce que te chante ton ami rouge-gorge, tu ne te rends pas compte de la réalité de ta situation. C'est toi qui est en cage et moi en toute liberté. 

Bien sûr, personne ne va me croire. Pourtant, c'est vrai. Le rouge-gorge me parle. Chaque matin. Me parle avec les yeux. C'est déroutant. Au début surtout. Un tel regard. Une telle profondeur. Tant de malice. Ses derniers mots, ce matin, c'était débordant d'humour, avant de se tirer, à tire-d'aile...

 

Allez, va, toi, l'humain, si j'osais, je te donnerai bien l'idée, une idée de volatile pas volatile du tout, écris tout ça. Prends la plume...

 

© Jean-Louis Crimon

Partager cet article
Repost0
20 février 2021 6 20 /02 /février /2021 08:57
Amiens. Merlette. Février 2021. © Jean-Louis Crimon

Amiens. Merlette. Février 2021. © Jean-Louis Crimon

Avec son bec jaune vif, parfois jaune-orangé, le Merle noir est identifiable au premier regard. Sa compagne la Merlette, elle, est plus discrète. Sa livrée brune, légèrement tachetée sur le ventre, lui permet de passer inaperçue lorsqu'elle couve bien à l'abri d'un buisson ou d'une plante grimpante. Selon les années, le lierre, la vigne vierge ou le grand laurier à fleurs sont ses endroits préférés. 

 

© Jean-Louis Crimon

Partager cet article
Repost0
19 février 2021 5 19 /02 /février /2021 08:57
Amiens. 8 Juin 2019. © Jean-Louis Crimon

Amiens. 8 Juin 2019. © Jean-Louis Crimon

Même la pie donne la becquée à son gros poussin. La becquée, la quantité de nourriture qu'un oiseau peut recevoir dans son bec. Lorsqu'un oiseau nourrit ses oisillons, on dit qu'il leur donne la becquée. Le mot s'emploie aussi pour les humains. On dit d'une maman qui nourrit son enfant par petites cuillerées, qu'elle lui donne la becquée.

 

© Jean-Louis Crimon

Partager cet article
Repost0
18 février 2021 4 18 /02 /février /2021 08:57
Amiens. La Pie bavarde. 30 Avril 2020. © Jean-Louis Crimon

Amiens. La Pie bavarde. 30 Avril 2020. © Jean-Louis Crimon

La Pie est dotée d'une réelle intelligence. Comme le Corbeau, la Corneille ou le Geai. Le test du miroir démontre que la Pie a conscience de son image. Des chercheurs collent sur une Pie une pastille de couleur avant de placer la Pie face à un miroir. La plupart des oiseaux, face à leur image, deviennent agressifs. Ils prennent leur image pour un ennemi potentiel.

Face à cette pastille colorée, dès qu'elle remarque sa présence, la Pie cherche immédiatement à la retirer de son plumage. Signe qu'elle a conscience de sa propre image. Connaissance de soi que l'on a longtemps réservée aux grands mammifères, comme les éléphants, les singes ou les dauphins.

Comme les Corbeaux, la Pie sait utiliser des brindilles comme outil pour récupérer des insectes dans l'écorce des troncs d'arbres. Elle peut également, ne trouvant pas l'outil adapté, se le fabriquer en taillant du bec une petite branche. Elle sait encore faire preuve de ruse pour cacher ses aliments et empêcher des rivaux de s'emparer de sa nourriture.

 

© Jean-Louis Crimon

Partager cet article
Repost0
17 février 2021 3 17 /02 /février /2021 08:57
Amiens. 26 Avril 2020. © Jean-Louis Crimon

Amiens. 26 Avril 2020. © Jean-Louis Crimon

A les voir d'un même élan pleuvoir en volée sur les miettes de pain du petit-déjeuner du matin, on pourrait les croire très unis et très fraternels, mais les moineaux ne sont pas toujours à l'unisson. Se chassent et se pourchassent très souvent. Castagne. Bagarre. Chamaille. Dispute. Altercation. Par jeu ou par dérision. Parfois très sérieusement. Pour une vraie prise de bec. 

 

© Jean-Louis Crimon

Partager cet article
Repost0
16 février 2021 2 16 /02 /février /2021 08:57
Amiens. Merlette. 13 Mai 2020. © Jean-Louis Crimon

Amiens. Merlette. 13 Mai 2020. © Jean-Louis Crimon

Masque en mousse naturelle fabrication maison pour se protéger du coronavirus ? Non, merlette préparant son nid. Une activité de chaque instant. Un travail intense. Un nid en forme de coupe aux formes bien définies. Merlette fait ses emplettes et prépare sa layette. 

Le Merle noir est omnivore. Il consomme une grande variété d'insectes, de vers et de fruits. Mâle et femelle ont un comportement territorial sur le lieu de nidification, chacun ayant une attitude agressive distincte. La défense du terrain ou du territoire peut donner naissance à des bagarres mémorables. Même chez les merlettes.

Le plumage des mâles adultes est noir de jais et contraste vivement avec l'anneau oculaire jaune ou jaune-orangé et le bec brillant jaune-orangé également. Ce contraste serait un indicateur de qualité du mâle. Sa couleur vive, un indicateur de sa condition physique, de son âge et de son succès reproducteur.

La femelle, elle, a un plumage brun roussâtre pouvant, selon les individus, présenter des zones plus noirâtres. Elle n'a pas le bec jaune brillant du mâle. Pas non plus l'anneau orbital jaune ou jaune-orangé. Sa gorge est plus claire que le reste de son plumage. Sa poitrine est brun clair, ses pattes sont brun foncé.

 

© Jean-Louis Crimon

Partager cet article
Repost0
15 février 2021 1 15 /02 /février /2021 16:27
Amiens. Grive mauvis. 13 Février 2021. © Jean-Louis Crimon

Amiens. Grive mauvis. 13 Février 2021. © Jean-Louis Crimon

C'est une première. Elle n'était pas encore venue découvrir mon petit paradis des oiseaux. Quand je la vis, la jolie Grive mauvis, je vis le merle noir la regarder avec envie. Quand on est, tout au long de l'année, tout en noir, une aussi jolie créature, c'est toute une aventure.

Faute de grives, on mange des merles. Enfant, je me suis longtemps demandé ce que voulait dire ce bizarre proverbe. Mon instituteur de l'année du certificat d'études primaires avait dû me répondre, comme il aimait à le faire, par un autre proverbe. Faute de boeuf, on fait labourer par son âne. Doublé d'un autre encore. Qui a des noix en casse, qui n'en a pas s'en passe.

Pour finalement me donner le sens profond de la chose. A défaut d'avoir ce qu'on veut, on se contente de ce qu'on a

Bon, d'accord pour le sens, mais de là à tuer des grives pour les manger, ou à tuer des merles, pour leur offrir le même sort, pas d'accord. Faites grève les grives ! Merle alors ! 

Un peu plus petite que la Grive musicienne, la Grive mauvis se reconnait surtout par la couleur de son plumage brun-olive sur le dos, blanchâtre et taché de macules brun-olive sur le ventre. Les flancs sont roux et on peut distinguer comme un fort sourcil blanc au-dessus de l'oeil. La base du bec jaune est un autre critère d'identification.

 

© Jean-Louis Crimon

Partager cet article
Repost0
14 février 2021 7 14 /02 /février /2021 08:57
Amiens. Mésange charbonnière. Mai 2020. © Jean-Louis Crimon

Amiens. Mésange charbonnière. Mai 2020. © Jean-Louis Crimon

La Mésange charbonnière est facilement identifiable grâce à sa calotte noire et son poitrail jaune. Présente dans presque toute l'Europe, dans le Nord-Ouest de l'Afrique et dans une grande partie de l'Asie, elle occupe de nombreux types d'habitats pourvu qu'il y ait des arbres. Forêts, taïgas, parcs ou jardins. Elle établit son nid dans une cavité d'arbre ou de muraille, mais s'adapte aussi aux nichoirs.

Si l'espèce est généralement sédentaire et plutôt fidèle à son territoire, des migrations partielles peuvent avoir lieu certaines années. Sans doute à cause de la surpopulation. Grégaire, elle vit en petits groupes en dehors de la période de reproduction.

Son régime alimentaire est varié. Insectivore pendant la période de reproduction, la Mésange charbonnièrre est granivore le reste de l'année. Elle apprécie aussi la fréquentation assidue des mangeoires.

 

© Jean-Louis Crimon

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de crimonjournaldubouquiniste
  • : Journal d'un bouquiniste curieux de tout, spécialiste en rien, rêveur éternel et cracheur de mots, à la manière des cracheurs de feu !
  • Contact

Recherche

Liens