Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 août 2020 6 08 /08 /août /2020 07:18
Amiens. 29 Juin 2020. © Jean-Louis Crimon

Amiens. 29 Juin 2020. © Jean-Louis Crimon

La pie est très populaire dans la culture d'Asie de l'Est. Elle est symbole de chance et de bonne fortune. Elle est aussi un sujet commun dans la peinture chinoise et dans la poésie chinoise traditionnelle.  

Dans le folklore chinois, toutes les pies du Tanabata s'envolent chaque année vers la rivière Tianhe, pour établir un pont qui permet au Vacher et à la fille du Tisserand de se rencontrer. Dans la culture chinoise, le pont est souvent le symbole d'une relation entre l'homme et la femme. 

La pie coréenne est un oiseau national et un symbole national de la Corée, parfois appelée pie asiatique ou pie chinoise. Les pies ont une place importante dans le mythe de la naissance d'Ai Xinjue Luo Bukuri Yushun, l'ancêtre de la dynastie Qing. 

 

© Jean-Louis Crimon

Partager cet article

Repost0
7 août 2020 5 07 /08 /août /2020 06:30
Amiens. 30 Avril 2020. © Jean-Louis Crimon

Amiens. 30 Avril 2020. © Jean-Louis Crimon

La pie bavarde. La pie jacasse. Les vocalisations de la Pie bavarde sont variées. Toujours un peu nasales et rauques, et parfois un peu gémissantes. Le cri d'alarme est un "tché-tché-tché..." en séries rapides et prolongées. Le cri de conversation est un "tcha-ka !" ou "tchia-tcha" claquant. La pie est un oiseau d'assez grande taille. Elle peut mesurer entre 44 et 56 cm de longueur, avec une queue qui, à elle seule, peut faire 20 à 30 cm. Son poids varie de 190 à 250 grammes. Son envergure est de 52 à 60 centimètres. 

Son vol semble parfois incertain. On le dit "en festons", mais toujours en ligne droite. Sa marche est un peu saccadée, avec souvent la queue relevée, et par succession de petits bonds. 

 

© Jean-Louis Crimon

Partager cet article

Repost0
6 août 2020 4 06 /08 /août /2020 09:19
Amiens. 24 Juin 2020. 12 heures 49. © Jean-Louis Crimon

Amiens. 24 Juin 2020. 12 heures 49. © Jean-Louis Crimon

Comme d'autres corvidés, la pie bavarde est une espèce bruyante et peu farouche qui aime à vivre dans le voisinage de l'Homme. La pie apprécie, et de plus en plus, nicher près des habitations et dans les espaces verts où elle atteint ses plus fortes densités. Elle semble y trouver des habitats ouverts et faciles à prospecter, pour la nourriture, et peut-être une protection contre les rapaces et autres prédateurs. 

Si elle sait être méfiante et discrète en cas de danger, c'est également un oiseau extrêmement curieux et attiré par les objets brillants. Un comportement sans doute à l'origine de sa réputation de voleuse.

La pie pratique le cleptoparasitisme, en dérobant des proies à d'autres oiseaux et mammifères. 

 

© Jean-Louis Crimon

Partager cet article

Repost0
5 août 2020 3 05 /08 /août /2020 07:27
Amiens. 25 Avril 2020. © Jean-Louis Crimon

Amiens. 25 Avril 2020. © Jean-Louis Crimon

La pie est omnivore. Son régime alimentaire est assez varié. Généralement composé d'insectes, de vers, de limaces et d'autres invertébrés. Elle a l'habitude de stocker sa nourriture dans un trou au sol. Un trou qu'elle a creusé avec son bec. 

Elle vit en moyenne 15 ans. Quelques unes peuvent vivre jusqu'à 21 ans tandis que d'autres peuvent mourir au bout de 8 mois seulement.

 

© Jean-Louis Crimon

Partager cet article

Repost0
4 août 2020 2 04 /08 /août /2020 14:47
Amiens. La pie et son gros poussin. 8 Juin 2019. © Jean-Louis Crimon

Amiens. La pie et son gros poussin. 8 Juin 2019. © Jean-Louis Crimon

Les pies appartiennent à la famille des corvidés. Elles sont très répandues dans une grande partie de l’Asie et en Europe. On en dénombre 13 sous-espèces facilement reconnaissables à leur plumage noir et blanc et à leur longue queue.

La Pie a un plumage blanc sur le ventre, les flancs et à la base des ailes. Plumage noir au niveau de la tête, de la poitrine et noir aussi sur le dessus du corps. Ce plumage noir montre des reflets verts et bleus métalliques sur les ailes et sur la queue. Ses yeux sont brun foncé, son bec ses pattes et ses doigts sont noirs également. 

Son cri est très particulier, rauque et criard, surtout en groupe. Reconnaissable facilement avec ses "chack-chack-chack" ou ses "yack-yack-yack" lorsque les pies discutent entre elles. On les entend beaucoup jacasser dans les zones ouvertes ou légèrement boisées comme les bosquets, les parcs et les jardins. D'où son surnom de "pie bavarde" ou "pie jacasse". 

 

© Jean-Louis Crimon

Partager cet article

Repost0
3 août 2020 1 03 /08 /août /2020 21:15
Amiens. 25 Avril 2020. © Jean-Louis Crimon

Amiens. 25 Avril 2020. © Jean-Louis Crimon

La pie peut avertir ses congénères d'un danger. Elle peut apprendre à ses petits une partie de ce qu'elle a appris elle-même. Certains éthologues affirment qu'elle peut faire preuve d'empathie. Des pies ont été observées en train d'organiser des funérailles. Comme une mise en scène d'un rituel d'accompagnement. Les pies se sont regroupées près d'une pie morte et elles lui ont apporté de l'herbe. Comme pour lui offrir un dernier repas. Ou une dernière demeure. Cercueil symbolique végétal. 

 

© Jean-Louis Crimon

Partager cet article

Repost0
2 août 2020 7 02 /08 /août /2020 19:31
Amiens. 25 Mai 2020. © Jean-Louis Crimon

Amiens. 25 Mai 2020. © Jean-Louis Crimon

La pie mémorise très bien son environnement, surtout les endroits où elle peut trouver à manger. Elle se souvient parfaitement des cachettes où elle a pu accumuler de la nourriture. C'est l'un des oiseaux les plus intelligents. Comme le corbeau, la pie possède une réelle capacité d'apprentissage, ce qui lui permet de s'adapter à de nombreux changements de l'environnement. C'est le premier des oiseaux à avoir été capable d'avoir conscience de se voir dans un miroir. Dans le fameux « test du miroir » pratiqué par les éthologues et réputé démontrer une conscience de soi. Comme c'est le cas pour l'Homme, le chimpanzé, le gorille, l'orang-outan, le dauphin ou l'éléphant.

 

© Jean-Louis Crimon

Partager cet article

Repost0
1 août 2020 6 01 /08 /août /2020 12:17
Amiens. 14 Avril 2020. © Jean-Louis Crimon

Amiens. 14 Avril 2020. © Jean-Louis Crimon

Pas un jour sans qu'elle ne me rende visite. Se pose toujours très discrètement. S'attarde rarement. Passe très vite en revue ce qui pourrait l'intéresser. De son oeil perçant, elle visualise en un instant tout danger potentiel. 

On dit d'elle qu'elle est le seul oiseau capable de se reconnaître dans un miroir.

 

© Jean-Louis Crimon

Partager cet article

Repost0
31 juillet 2020 5 31 /07 /juillet /2020 16:58
Pékin. 25 Octobre 2013. © Jean-Louis Crimon

Pékin. 25 Octobre 2013. © Jean-Louis Crimon

La position des pieds n'indique pas l'heure de la prise de vue. Simple sieste dans le placard à balais. Pas de quoi chinoiser. 

 

© Jean-Louis Crimon

Partager cet article

Repost0
30 juillet 2020 4 30 /07 /juillet /2020 09:47
Chengdu. Université Normale du Sichuan. Campus. Octobre 2011. © Jean-Louis Crimon

Chengdu. Université Normale du Sichuan. Campus. Octobre 2011. © Jean-Louis Crimon

Parallélisme limpide. Mimétisme parfait. Belle gestuelle. Attitude qui épouse le caractère peint sur le mur. Bras droit et bras gauche en parfaite harmonie avec les deux mouvements du caractère chinois. Fraction de seconde. Instant figé pour l'éternité, enfin, - modestie oblige - l'éternité toute relative des photographies. 

 

© Jean-Louis Crimon

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Le blog de crimonjournaldubouquiniste
  • : Journal d'un bouquiniste curieux de tout, spécialiste en rien, rêveur éternel et cracheur de mots, à la manière des cracheurs de feu !
  • Contact

Recherche

Liens