Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Top articles

  • Lettre à moi-même

    06 juin 2016

    Amiens. Rue de la République. Mai 2016. © Jean-Louis Crimon. Cher citoyen libéré du travail obligatoire et qui n'a pas une minute à lui... Tu n'y comprends rien: tu n'arrêtes pas ! Tu as toujours quelque chose à faire. Un service à rendre. Une pelouse...

  • Lettre à moi-même

    05 juin 2016

    Amiens. 7 Avril 2014. © Jean-Louis Crimon Cher humain du signe du... Lion, Il y a des jours où tu te demandes si, au fond, le vrai philosophe, le vrai "Sage", le véritable humain, sous des apparences de félin, ce ne serait pas lui, lui le chat, le greffier,...

  • Lettre à moi-même

    03 juin 2016

    Une salamandre. Illustration du XIVe siècle. Tu ne sais plus quand Précisément Vient le temps Où l'on descend A la cave... Là, dans un coin, Le plus sombre, Tu le sais, tu le sens, Il y a des êtres étranges, Qui te font peur depuis longtemps... Une armée...

  • Lettre à moi-même

    07 juin 2016

    Cannes. Kiosque des allées. © Jean-Louis Crimon Cher vieil ado éternellement attardé, "Comme l'eau qui goutte à goutte tombe du toit, Pleure mon triste coeur..." Te revient en mémoire, en ces jours de pluie incessante sur la ville, ce début de poème...

  • Lettre à moi-même

    09 juin 2016

    Amiens. 9 Juin 2016. © Jean-Louis Crimon Cher diariste, Parfois, tu te dis qu'une photo suffit. Qu'il n'y a pas à chercher à dire davantage. Inutiles les mots. Ou superflus. D'autant que les mots sont déjà dans la photo. Coeur de cible et cible du coeur....

  • Lettre à moi-même

    08 juin 2016

    Amiens. Palais d'InJustice. 8 Juin 2016. © Jean-Louis Crimon. Cher vieil anar, C'est souvent comme ça. D'un coup, d'un seul, ça te tombe sur la gueule. Tu te sens sec. Vide. Sans idées. Tu te dis que cette fois tu n'as rien à dire, plus rien à dire. Rien...

  • Lettre à moi-même

    10 juin 2016

    Amiens. 7 Avril 2016. © Jean-Louis Crimon Cher amoureux du beau jeu, Tu te dis que c'est le jour où jamais pour relire Verlaine avant-centre. Ce roman-football rêvé à 9 ans, écrit 40 années plus tard, et à tout jamais éternel dans l'éternité dérisoire...

  • Lettre à moi-même

    11 mai 2016

    Paris. Quai de la Tournelle. Sept. 2012. © Jean-Louis Crimon Cher grand romantique égaré dans un siècle beaucoup trop matérialiste, Tu le sais bien, il y a des jours comme ça, des jours où le quotidien t'agace. Où tout te lasse. Où tu trouves la vie...

  • Lettre à moi-même

    12 mai 2016

    Paris. Quai de la Tournelle. Mai 2011 © Jean-Louis Crimon Cher... cracheur de mots, C'était il y a 5 ans. Mai pour Mai. Mois pour mois. Mai 2011. Tu viens d'arriver sur le quai. Tu réalises la richesse du poste d'observation qui est désormais le tien....

  • Lettre à moi-même

    14 mai 2016

    Kunming. Yunnan. Chine. Janvier 2012. © Jean-Louis Crimon Cher... photographe, Tu le sais, la bonne photo, la bonne image, ça tient à peu de choses. Trois fois rien. Un détail. Un geste. Une pose. Une attitude. Un angle. Un cadre. Peu importe le pays...

  • Lettre à moi-même

    13 mai 2016

    Amiens. Mail Albert 1er. 13 Mai 2016. © Jean-Louis Crimon Cher citoyen à tout jamais Picard, Amiénois de surcroit, Te voilà donc rebaptisé, contre ton gré. Nuitamment, sans doute. Tu ne les as pas vu faire. Pas vu opérer. Ils ont osé. Hauts-de-France....

  • Lettre à moi-même

    16 mai 2016

    Picardie. Contay. Cimetière anglais. Laveurs de stèles. 1969. © Marie-Christine Crimon Cher fils... éternellement fils, même devenu père, toi aussi, Lundi 16 Mai 16, tu penses à ton père, au temps où avec lui, après sa journée de travail, au cimetière...

  • Lettre à moi-même

    18 mai 2016

    "Verlaine avant-centre". Répétitions de Saint-Quentin-en-Yvelines. Mars 2009. © Jean-Louis Crimon Cher pêcheur de mots, Au départ, tu le sais, c'est un souvenir d'enfance. Juste un souvenir d'enfance. Un souvenir d'enfance qui peut tenir en trois lignes....

  • Lettre à moi-même

    17 mai 2016

    Amiens. Rue de la République. 29 Mars 2016. © Jean-Louis Crimon Cher... pauvre petit retraité révolté, Tu te demandes vraiment ce qu'ils ont dans la tête ceux qui nous gouvernent. Ceux qui prétendent nous gouverner. Pour leur gouverne, tu te verrais bien,...

  • Lettre à moi-même

    19 mai 2016

    Libération. L'Appel des 40. Jeudi 19 Mai 2016. © Jean-Louis Crimon Cher... signataire, Aucun doute, ce texte-là, tu signes, tu le signes ! des deux mains et des deux pieds, sans traîner les pieds, si tes deux pieds savaient signer. Enfin ! Depuis le temps...

  • Lettre à moi-même

    22 mai 2016

    Kunming. Yunnan. Au bord du Lac Emeraude. 1er Janvier 2012. © Jean-Louis Crimon Cher... infatigable bourlingueur, Dimanche 1er janvier. Premier jour de l'année. Près de Kunming. Dans le Yunnan. Tout au Sud. Au dessus du Laos et du Vietnam. Fin de journée....

  • Lettre à moi-même

    23 mai 2016

    Rome. Vatican. Sept.2012. © Jean-Louis Crimon Cher... pauvre idiot qui peste contre la pluie d'aujourd'hui... Amiens, ville d'eau, pour toi, c'en est tr'eau. Pourtant, les sangl'eau de l'eau sont b'eau... Ne sois pas si s'eau ! Tu ne te souviens pas...

  • Lettre à moi-même

    24 mai 2016

    Amiens. Avril 2016. © Jean-Louis Crimon Cher.. . métaphysicien, Tu te méfies du quotidien, ce quotidien dont se repaissent et s'abreuvent les Quotidiens. Ce matin, tu n'y comprends plus rien... Barrages routiers: dépôts pétroliers bloqués, pompes en...

  • Lettre à moi-même

    25 mai 2016

    Paris. 25 Mai 2016. © Jean-Louis Crimon Cher... petit piéton photographe, Tu le sais bien, ça ne peut pas être autrement. Tu le sais d'instinct. C'est comme ça que fonctionne la capture de l'instant. Instant et instinct. Instinct de l'instant. L'oeil...

  • Lettre à moi-même

    26 mai 2016

    Paris. 25 Mai 2016. © Jean-Louis Crimon Cher petit mortel si sensible aux signes, Clin d'oeil du hasard ou signe du destin. Destin, l'autre visage du hasard. Hasard, l'autre face du destin. Passage d'Enfer. La vie n'est qu'un passage. L'ennui: la vie,...

  • Lettre à moi-même

    27 mai 2016

    France. Mai 2016. Droits réservés. Capture d'écran © Jean-Louis Crimon Cher retraité révolté, Cette fois, c'en est trop, tu te dis que tu vas écrire au Président de la République. Tu vas lui dire ton agacement, ta déception, ton écoeurement, devant le...

  • Lettre à moi-même

    28 mai 2016

    Amiens. Mai 2016. © Jean-Louis Crimon Ah ! insensé qui crois que... Préface des Contemplations. Hugo, prénom: Victor. « Est-ce donc la vie d’un homme ? Oui, et la vie des autres hommes aussi. Nul de nous n’a l’honneur d’avoir une vie qui soit à lui....

  • Lettre à moi-même

    30 mai 2016

    Amiens. Cimetière Saint-Pierre. Début des années 80. © Jean-Louis Crimon Cher objecteur de conscience, Hier, tu as décidé de faire la grève de ta boîte à images, de ton Télécran permanent, de ta machine à réécrire l'Histoire du passé aux seules fins de...

  • Lettre à moi-même

    31 mai 2016

    Amiens. Tour Perret. © Mai 2016. Jean-Louis Crimon Cher citadin frigorifié, C'est Novembre en Mai. Le grand retour des pluies d'automne. Aux arrêts de bus, le temps qu'il fait redevient le premier sujet de conversation. La UNE de l'actu. Ces gens qui...

  • Lettre à moi-même

    01 juin 2016

    Amiens. Mai 2016. © Jean-Louis Crimon. Cher... toi, Parfois, la ville te livre un visage que tu ne lui connais pas. Difficile à déchiffrer. A reconnaître. Une vraie toile de Maître. Architecte archi doué. Dessin limpide. D'une belle évidence. Pur impressionnisme...

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 > >>

Présentation

  • : Le blog de crimonjournaldubouquiniste
  • : Journal d'un bouquiniste curieux de tout, spécialiste en rien, rêveur éternel et cracheur de mots, à la manière des cracheurs de feu !
  • Contact

Recherche

Liens