Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 mai 2016 3 04 /05 /mai /2016 00:01
Amiens. 3 Mai 2016. © Jean-Louis Crimon

Amiens. 3 Mai 2016. © Jean-Louis Crimon

Cher voyeur voyant voyou,

 

Toujours cet irrésistible attrait pour le non sens. L'absurde. Le détournement de sens. Le moindre doute et tu tailles la route. Injonction du Maître du temps. Impératif catégorique. Ordre indiscutable. Tu lis parfois les simples panneaux indicateurs comme si tu étais dans une autre dimension. C​'est devenu comme une langue nouvelle, une autre façon de voir ou de parler. Messages codés du grand jeu de piste de la vie urbaine. Belle aubaine. Des titres de romans en pagaille. Des textos citadins.

Dépose Minutes. Fabuleux titre. Fabuleux texte, pour toi, l'obsédé textuel.

 

 

Tu as envie de dire à celui ou à celle qui ne sait pas vraiment déchiffrer: si tu as du temps à perdre, c'est ici l'endroit idéal.

 

L'orthographe fantaisiste t'égare. Arrête de rêver que tu t'évades. La ville est un piège automobile duquel on met des années à s'échapper. Il y a "dépose-minute" et "dépose minutes". A moins que ce ne soit une annexe du Palais de Justice pour aider au classement vertical. Ou bien l'annonce de l'arrivée prochaine d'un horloger fameux. Ou le début d'un conte... à rebours.

 

Un dépose-minute, Kiss and Ride en anglais, est un emplacement de parking réservé uniquement pour un court arrêt et pas pour un stationnement. L'idée est que le conducteur débarque son ou ses passagers et reparte immédiatement pour laisser la place au véhicule suivant.

 

Problème: dans ma ville, on a aussi débarqué... l'orthographe !

Partager cet article

Repost 0
Published by crimonjournaldubouquiniste
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de crimonjournaldubouquiniste
  • Le blog de crimonjournaldubouquiniste
  • : Journal d'un bouquiniste curieux de tout, spécialiste en rien, rêveur éternel et cracheur de mots, à la manière des cracheurs de feu !
  • Contact

Recherche

Liens