Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 mai 2016 1 02 /05 /mai /2016 00:01
Amiens. Lycée Saint-Martin. 2 Mai 2016. © Jean-Louis Crimon

Amiens. Lycée Saint-Martin. 2 Mai 2016. © Jean-Louis Crimon

Cher... provocateur,

 

Un ami de trente ans, croisé dimanche à La Hotoie, au rassemblement du 1er Mai, t'avait dit -  super beau défi - " tiens, demain, tu devrais offrir Oublie pas 36  à Sarkozy". Le genre de vanne à pas te servir deux fois. Sarko dans ta ville, dans ta rue, - la rue Delpech -, chez tes voisins de Saint-Martin, Lycée Hôtelier Privé, c'est vrai, ça ne se produira pas deux fois dans le siècle. Trop belle occasion de te faire accréditer Républicain. Républicain, d'ailleurs, tu l'es depuis toujours. Bien avant qu'ils en annexent le mot pour rebaptiser leur UMP moribonde.

 

Moralité, ton pote peut être fier de toi: tu y es allé, et tu lui as dédicacé, au Sarko, ton petit roman politique, publié en 2006, - dix ans déjà ! - et on ne peut plus d'actu. Juste, page 217, à remplacer CPE, Contrat Première Embauche, par Loi El Khomri. Mais qui se souvient aujourd'hui du CPE ?

Ta dédicace ? Simple, réaliste, et on ne peut plus objective:

"Oublie pas 36, roman de l'ouvrier des mots, en hommage à sa famille ouvrière." L'a à peine fait sourire. T'a juste dit - l'homme est courtois: "c'est gentil, merci !" Mais ne t'a pas promis de te lire.

Pourtant celui qui, dans une autre vie, prenait plaisir à citer Jaurès, Blum, et convoquait Guy Moquet dès son arrivée à L'Elysée, ferait sans aucun doute de belles découvertes en lisant ton petit roman prolétaire.

Se rafraîchirait en tout cas sa connaissance du Front Populaire et son opinion sur le mouvement ouvrier. Comprendrait enfin que les premiers congés payés, les droits sociaux, la sécurité sociale, la retraite, ne sont pas brusquement tombés du ciel patronal soudain touché par la grâce ou l'amour du prochain, un patronat miraculeusement converti à l'obligation morale du partage des richesses.

Comprendrait, en étant de bonne foi, l'auteur de Georges Mandel, le moine de la politique, que ces droits dits sociaux n'ont été acquis que dans les luttes. Que ceux d'en haut n'ont jamais rien donné à ceux d'en bas que sous la menace ou la contrainte: grève générale ou révolte aux accents de révolution.

Rêve + Evolution = Révolution. Equation soixante-huitarde toujours aussi magique quand ceux qui gouvernent voudraient nous ramener au 19ème siècle.

 

Lira, lira pas ? Sait-on jamais ? Celui qui avoue dans La France pour la vie, best seller au titre absolu: "J'aurais aimé être écrivain", ne peut pas te lire en vain.

 

Preuve page 121 de son dernier opus: "Je ne peux concevoir le bonheur de vivre sans discussions passionnées avec des cinéastes, des romanciers, des architectes... en un mot avec des créateurs et des artistes. J'aime leur monde, leur liberté, leur imagination. J'aurais tant voulu être des leurs." 

 

Pas de prob', Sarko, lis "Oublie pas 36" et, franchement, tu vas aimer. Le roman et le romancier.

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Mauricette 06/05/2016 23:44

Le romancier, je l'aime depuis longtemps !

Présentation

  • : Le blog de crimonjournaldubouquiniste
  • : Journal d'un bouquiniste curieux de tout, spécialiste en rien, rêveur éternel et cracheur de mots, à la manière des cracheurs de feu !
  • Contact

Recherche

Liens