Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 février 2012 7 12 /02 /février /2012 23:36

15270271-platon-le-celebre-philosophe-grec-classique-buste-.jpg

 

 

Relire La République. Seul mot d'ordre. Seul chemin. Pour Athènes. Pour l'Union Européenne. Pour une véritable Union Européenne. Pour l'Italie aussi. Pour le Portugal encore. Pour l'Espagne. Pour la France, très bientôt. Relire La République. Tant qu'il est temps. Tant qu'il est encore temps. Avant que la colère populaire n'embrase tout.

Que le Roi devienne philosophe ou que le Philosophe soit Roi.  C'était joliment pensé. Parfaitement réfléchi. Simplement dit. Vingt-cinq siècles que la chose a été clairement formulée. Enoncée. Dialoguée. Définie. Les "affaires de la Cité" bien en ordre dans la sphère du "politique". Les règles du jeu, un jeu sérieux, bien écrites.

Vingt-cinq siècles plus tard, qu'en avons-nous fait ?

Partout, ou presque, les sophistes sont au pouvoir. Sophiste : personne qui tient des raisonnements faux qui ont l'apparence du vrai. Sans jamais avoir rien compris à l'enseignement de Socrate, les "nouveaux philosophes" des annéees soixante-dix ont l'âge de boire la ciguë. Ils sont devenus des idéologues. A la solde des gouvernants. Désormais tout de noir vêtus. Pour creuser la tombe du peu qu'il reste des idées des Lumières, faussaires et fossoyeurs s'entendent parfaitement. Sophistes et banquiers se croient à table pour des siècles. Aux yeux de l'Histoire, leur règne se comptera en secondes. 

Ce soir, Athènes est en flammes. La police lacrymogène les manifestants. Arrête les incendiaires. Question : qui sont les véritables pyromanes ? 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de crimonjournaldubouquiniste
  • : Journal d'un bouquiniste curieux de tout, spécialiste en rien, rêveur éternel et cracheur de mots, à la manière des cracheurs de feu !
  • Contact

Recherche

Liens