Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 octobre 2012 7 21 /10 /octobre /2012 02:12

DSCN0079

Paris. Octobre 2012. Envoi de Baffie. Un mec à baffer.                                  © Jean-Louis Crimon

 

 

L'autre soir, Aux Ondes, une petite dame d'un certain âge écrivait avec application sur l'envers de la nappe en papier. Des pensées. Ses pensées. J'aime écrire. J'aime lire. Tenez, lisez moi ça. Compte-tenu de la proximité de la Maison de la Radio, je m'attendais au dernier Echenoz. Au dernier Modiano. Non, elle me sort le dernier Baffie. Dictionnaire drôle de A à Z. Des pensées. Des pensées pas sottes. Très drôles, m'assure la petite dame. La petite dame se prénomme Marie-Claude. Baffie lui a fait une belle dédicace. Une dédicace pleine page. Enfin, la signature de Laurent Baffie prend bien la moitié de la page. 
Sur la Couv', Baffie en habit d'Académicien. Logique, tous les jeudis après-midi, c'est connu, les Académiciens se mettent au... Dictionnaire. Baffie, lui aussi, s'est attelé au Dictionnaire. Le sien, forcément, se veut hilarant. Il a, paraît-il, lu 70000 mots, en a retenu 500. Cinq cents définitions très Baffiesques.

"Il est beau, il est beau, mon dico", a écrit l'auteur, sur son compte twitter@lolobababa. Le dictionnaire drôle de Baffie. De A à Z. Editions ZERO. Pardon, éditions KERO. Le dictionnaire drôle. Pas si drôle, au fond.

 

Trois définitions, au hasard, parmi les moins ratées. Ou, si vous préférez, parmi les plus réussies :

Enterrement : dernière sortie en boîte.

Escargot : limace qui a accédé à la proporiété.

Adolescence : période pendant laquelle on prend son pied avec sa main.

 

Donc, la petite dame des Ondes avait Baffie dans son sac. Avec une vraie dédicace de l'auteur. Baffie. Pas Echenoz. Pas Modiano. Modiano, justement, je l'ai écouté à la radio. Bel entretien avec François Busnel. Busnel, le bonheur de chaque soir. Le nouveau Chancel. Modiano n'est pas le client idéal, en interview. Sa difficulté, à l'oral, à construire de vraies phrases, est notoire. L'homme Modiano, au micro, on le sait, on le craint, est incapable ... d'aligner trois mots. Trois mots qui se suivent qui ont du sens. Qui font sens. Ce qui n'enlève rien à son talent d'écrivain. Sa plume, elle, n'hésite pas. Notez, ce soir-là, à l'oral, effet Busnel ou pas, le Modiano, je l'ai trouvé plutôt très à l'aise et plutôt bon. Assez drôle, même. Plus drôle que Baffie.

Modiano raconte dans cet entretien avec Busnel, un truc incroyable. Dans sa jeunesse, pour se faire un peu d'argent, il a fait des faux. De faux envois. De fausses dédicaces. Récemmment, d'ailleurs, il a eu le bonheur, la joie, le plaisir, de voir réapparaître, chez un Libraire Bibliophile, un de ses faux. Vrai ! Modiano a revu l'un de ses faux ! Présenté et vendu comme un vrai. Un Mauriac.

Marie-Claude, aux Ondes, elle, toute fière de sa dédicace de Baffie, n'en sait rien. N'a sans doute jamais lu Mauriac. Moi je donnerai cher pour un faux envoi de Modiano. Modiano, faussaire, quand il était ado. 20 ans, à ce temps-là, c'était encore l'adolescence. Adolescence : période pendant laquelle on prend son pied avec sa main. Exactement Modiano ado. S'appliquant à imiter l'écriture et la signature de Mauriac. Adolescence. Adulé sens.

Même pas raconté l'histoire à Baffie. Trop sûr de ce qu'il m'aurait rétorqué : j'm'en branle !

Partager cet article
Repost0

commentaires

S
Je nourrissais le secret espoir que ce fût vraiment F rançois M auriac, avec tes radios tu me casses un peu la baraque !
S
J'ai récemment trouvé un Mauriac signé d'un magnifique FM. Baffie, tu crois ?
C


Pas sûr...


FM... François Mitterrand, peut-être ! Il était très bibliophile, à ce qu'on dit... Ou bien  FM ... France Musique... Ou bien FM... François Maspero... C'est que la liste des FM est longue,
sans compter toutes les fréquences qui émettent sur la... FM