Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 mars 2016 3 30 /03 /mars /2016 00:02
Amiens. 29 Mars 2016. © Jean-Louis Crimon

Amiens. 29 Mars 2016. © Jean-Louis Crimon

Cher doux rêveur,

 

Tu le sais depuis si longtemps, c'est comme un éternel instant. Sur tes sentiments, tu le sais tout autant, pas de méprise, le temps n'a pas prise. Quand tu as le vague à l'âme, quand Amiens la grise corne dans la brume le spleen des traîne-bitume, tu t'en vas voir la Marie Sans Chemise, ta belle promise, aux amours marines. Lointaine cousine, c'est sûr, de la petite Sirène d'Andersen. Parenté certaine.

Des heures entières, tu rêves au pied de son socle de pierre, croyant trouver la mer, là-bas, près du grand paquebot gothique. Même qu'elle en sourit alors, la Marie, de te voir parler tout haut, tout seul, dehors. C'est vrai, tu lui parles souvent, du bout des lèvres, du bout des yeux, du bout des doigts, même si tu ne dois. C'est vrai que t'en pinces pour elle et que, sûr, elle en pince un peu pour toi. Certains soirs, tu aimerais la convaincre de descendre de son socle de pierre, pour avec elle, t'en aller boire un verre ou deux, au comptoir des amoureux. 

Mais son silence dissuade: elle ne succombe à aucune passade. Impassible, éternelle sereine, princesse sans prince charmant, elle te regarde, seul sur ton banc et jamais de son socle ne descend.

Partager cet article

Repost 0
Published by crimonjournaldubouquiniste
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de crimonjournaldubouquiniste
  • Le blog de crimonjournaldubouquiniste
  • : Journal d'un bouquiniste curieux de tout, spécialiste en rien, rêveur éternel et cracheur de mots, à la manière des cracheurs de feu !
  • Contact

Recherche

Liens