Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Top articles

  • Lettre à moi-même

    03 octobre 2016

    Amiens. Octobre 2016. © Jean-Louis Crimon Cher fêlé des jeux de mots, Bien sûr, comme à chaque fois, ça ne fera rire que toi, mais avant de prendre la photo, tu avais déjà trouvé le titre. Un titre comme tu les aimes. Un titre sans complexe. Un titre...

  • Lettre à moi-même

    07 octobre 2016

    Amiens. 7 Octobre 2016. © Jean-Louis Crimon Cher Amiénois des Croix de bois, Tu ne sais pas ce que signifie cette installation, comme on dit aujourd'hui. Toi, dans l'instant, tu penses que c'est un hommage aux Croix de bois de Dorgelès. Aux morts de toutes...

  • Lettre à moi-même

    11 octobre 2016

    Amiens. Octobre 2016. © Jean-Louis Crimon Cher infatigable voleur d'instants, A nouveau, tu te dis que la photo suffit. Pas de mots inutiles ou superflus. Surtout pas de paraphrase. L'image seule est roman. A toi de savoir lire. Entre les lignes. Entre...

  • Lettre à moi-même

    03 septembre 2016

    Amiens. 3 Sept. 2016. © Jean-Louis Crimon Cher cimer, C'est pourtant vrai, ça va de soi. Dire MERCI, savoir dire MERCI. Plus personne ne sait dire MERCI. Merci, en français ou en anglais. En australien. Thank you, thanks, grazzie mille, danke, danke schön,...

  • Lettre à moi-même

    31 août 2016

    Amiens. 31 Août 2016. © Capture d'écran Jean-Louis Crimon / BFMTV Cher Editorialiste en mal d'Edito, Tiens, tiens, tu le tiens ton sujet. C'est jour de grand spectacle ce matin à Bercy pour ce qui s'appelle, en termes choisis, "passation de pouvoir"....

  • Lettre à moi-même

    07 septembre 2016

    Amiens. Rue Albert Catoire. 7 Sept. 2016. © Jean-Louis Crimon Cher épistolier, Perplexe, toi, l'infatigable écrivain de lettres, devant une telle invite: BOîTES AUX LETTRES. Boîtes aux lettres, certes. Mais où ? Où sont-elles ? Où est l'ouverture ? Où...

  • Lettre à moi-même

    08 septembre 2016

    Amiens. 8 Sept. 2016. © Jean-Louis Crimon Cher hélléniste de quartier, Pauvre mortel qui tutoie parfois l'éternel, tu croises le géant Atlas au coin de la rue et ça ne t'étonne même plus. Atlas, lassé du poids du monde, qui supporte sans peine le poids...

  • Lettre à moi-même

    22 septembre 2016

    Amiens. Septembre 2016. © Jean-Louis Crimon Cher petit paysan, à la ville par accident, Tu n'as pas vu passer l'été et c'est déjà l'automne, tant pis pour toi que ça étonne. L'été s'enfuit, l'été s'en fut, l'automne est là, que veux-tu ? Faut bien s'y...

  • Lettre à moi-même

    24 septembre 2016

    Amiens. Septembre 2016. © Jean-Louis Crimon Cher urbain des bois, A nouveau, tu t'interroges sur la raison de ces fenêtres closes, obturées à tout jamais pour de sordides calculs de taxes locales et tu te demandes bien qui de quel siècle, de quel millénaire,...

  • Lettre à moi-même

    30 octobre 2016

    Thiérache. Avril 2016. © Jean-Louis Crimon Cher nuancier, Il y a des jours où tu vois ta vie en noir et blanc. Scénario sans synopsis. Absence pour abscisse. Grisaille du matin qui ne passe pas son chemin. Bascule en film des années cinquante. Un rien,...

  • Lettre à moi-même

    01 octobre 2016

    Amiens. 1er Octobre 2016. © Jean-Louis Crimon Cher piéton voyageur, Sensible toujours à ces façades de maisons du nord, surtout quand, persiennes closes, elles se donnent des airs de maisons du sud. Un peu de bleu aquarellise les nuages et tu te trouves...

  • Lettre à moi-même

    30 septembre 2016

    Paris. Octobre 2012. © Jean-Louis Crimon Cher scribe, Il y a des jours où tu te demandes à quoi ça peut bien servir d'écrire et des jours où tu te dis que tu n'as rien à dire. Ces jours là tu te balades dans tes cahiers de mots jamais publiés et tu t'arrêtes...

  • Lettre à moi-même

    02 octobre 2016

    Amiens. 2 Octobre 2016. © Jean-Louis Crimon Cher rédeux rêveux, "Réderie d'Octobre, sur l'achat, sois sobre." Pas mécontent de ton faux proverbe aux allures de vrai slogan, tu te glisses entre les gouttes, entre les gens, entre les passantes et les passants,...

  • Lettre à moi-même

    09 octobre 2016

    Amiens. Octobre 2016. © Jean-Louis Crimon Cher piéton du matin, Longtemps que tu te demandes comment ca s'appelle. Enfant, dans l'autre siècle et dans les années cinquante, tu as dû savoir le nom de ces petits bonshommes, ou petites bonnes femmes, qui...

  • Lettre à moi-même

    10 octobre 2016

    Amiens. La Marie Sans Chemise. Octobre 2012. © Jean-Louis Crimon Cher grand romantique, C'est souvent comme ça que ça se passe. Une voix intérieure te dit: arrête cet instant fugace, avant que la nuit ne l'efface. Tournant le dos aux autos et à la Marie...

  • Lettre à moi-même

    12 octobre 2016

    Amiens. Octobre 2016 © Jean-Louis Crimon Cher petit romantique, Sous cette couette couleur de suie, tu penses soudain à Baudelaire et à son ciel "bas et lourd comme un couvercle", mais oui, tu sais bien: Quand le ciel bas et lourd pèse comme un couvercle...

  • Lettre à moi-même

    13 octobre 2016

    Amiens. Octobre 2016. © Jean-Louis Crimon Cher petit passeur d'instants, Triste fin pour une horloge. Elle a passé son temps à la mesure du temps. A donné l'heure plus souvent qu'à son tour. Sans jamais imaginer une seconde qu'il était déjà là le temps...

  • Lettre à moi-même

    16 novembre 2016

    Amiens. 16 Nov. 2016. 11:17. © Jean-Louis Crimon / Capture d'écran franceinfo: Cher citoyen candidat à rien, Tu te demandes vraiment ce qui peut bien se passer dans la tête d'un homme qui pense pouvoir tutoyer la fonction suprême sans jamais être passé...

  • Lettre à moi-même

    15 octobre 2016

    Amiens. Saint-Leu. 15 Octobre 2016. © Jean-Louis Crimon Cher inattendu noctambule, La nuit, comme une évidence. La nuit quand elle glisse sous une pluie fine et froide. Tu sautes d'un jour à l'autre, comme on saute dans les flaques, la pluie fait la claque....

  • Lettre à moi-même

    19 octobre 2016

    Amiens. 14 Octobre 2016. © Jean-Louis Crimon Cher rêveur impénitent, C'est une journée grise qui n'en finit pas. Tu traverses la ville à grands pas. Soudain, tu trébuches. Bordure de trottoir criminelle. Belle gamelle. Tu te retrouves en enfance. D'un...

  • Lettre à moi-même

    04 octobre 2016

    Amiens. 4 Octobre 2016. © Jean-Louis Crimon Cher citoyen désarmé, Vision matinale surréaliste. Métaphore militaro-pacifiste. Mirage dans le virage. Tu te frottes les yeux. Tu les écarquilles. Le dérèglement climatique a de ces conséquences... N'y a plus...

  • Lettre à moi-même

    21 octobre 2016

    Amiens. Soir de pluie. 14 Oct. 16. © Jean-Louis Crimon Cher nyctalope, Tu adores ça. Peindre avec la lumière. Ecrire avec la lumière. Avec les yeux du hasard aussi. La chance parfois. Ecrire sans les mots. Calligraphier la lumière. Capter la lumière....

  • Lettre à moi-même

    25 octobre 2016

    Paris. Quai de la Tournelle. 25 Octobre 2012. © Jean-Louis Crimon Cher grand nostalgique, Une photo, une simple photo et tout bascule. Tu te retrouves quatre ans plus tôt. Quatre ans pile. 25 Octobre 2012. Tu es sur le quai. Quai de la Tournelle. Bouquiniste...

  • Lettre à moi-même

    24 octobre 2016

    Amiens. 24 Octobre 2016. © Jean-Louis Crimon Cher citadin matinal, Toi, tu le sais, tu le tiens d'un balayeur, matinal comme toi. "La place du balai", c'est l'espace que doit laisser chaque automobiliste, entre sa voiture et la bordure de trottoir. La...

  • Lettre à moi-même

    04 novembre 2016

    Amiens. Novembre 2016. © Jean-Louis Crimon Cher jardinier des mots, Cette fois-ci, le vent ne prend pas de gants pour le grand déshabillage annuel. En trois jours à peine, le jardin compte ses premiers squelettes. Jour des défunts est passé par là. Les...

Présentation

  • : Le blog de crimonjournaldubouquiniste
  • : Journal d'un bouquiniste curieux de tout, spécialiste en rien, rêveur éternel et cracheur de mots, à la manière des cracheurs de feu !
  • Contact

Recherche

Liens