Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 août 2020 4 13 /08 /août /2020 07:49
Amiens. 13 Juillet 2020. © Jean-Louis Crimon

Amiens. 13 Juillet 2020. © Jean-Louis Crimon

Qu'on l'appelle Agache, ou Agasse, Margot, Jacasse, Pica pica ou qu'on la désigne par l'expression Belle rapineuse, elle est bavarde, rusée, voleuse, curieuse, malicieuse et même franchement moqueuse. Autant dire d'un mot humain : intelligente. De l'humain, d'ailleurs, elle imite assez bien le langage et adore apprendre et prononcer des paroles humaines. 

La pie construit son nid en haut de grands arbres qu'elle tapisse d'herbes douces à l'intérieur et d'épines à l'extérieur. Elle embellit le nid avec des objets scintillants qu'elle dérobe, car la Pie a une vraie passion pour tout ce qui brille. Si son nid est découvert par l'homme, elle transporte ses oeufs ailleurs. Tendre avec ses petits, elle éloigne avec fermeté les intrus et chasse à grands cris tous ceux qui oseraient s'approcher du nid. Du haut de son perchoir, la Pie surveille son territoire et déjoue les méfaits. Sauf ceux qu'elle-même n'hésite pas à commettre, car -envers du décor - c'est une pilleuse de nid qui gobe les oeufs des autres oiseaux, dès que les parents s'absentent pour aller se restaurer.

 

© Jean-Louis Crimon

Partager cet article
Repost0
12 août 2020 3 12 /08 /août /2020 09:02
Amiens. Dimanche 26 Avril 2020. © Jean-Louis Crimon

Amiens. Dimanche 26 Avril 2020. © Jean-Louis Crimon

Si son régime alimentaire est composé d'insectes, de vers, de limaces et autres invertébrés, la pie se nourrit aussi de graines, de noisettes et de baies en hiver, puis de graines de conifères après la période de reproduction.

Elle consomme aussi des détritus d'origine humaine qu'elle trouve dans les sacs-poubelle et de poussins d'autres oiseaux. La pie se nourrit aussi de charognes d'animaux écrasés sur les routes. A la campagne, la pie se perche souvent sur le dos des vaches, des chevaux, des ânes ou des moutons, pour les débarrasser des tiques et autres parasites qui séjournent dans leur pelage.

La pie a l'habitude de stocker sa nourriture dans un trou au sol qu'elle a creusé avec son bec. Elle y dépose de la nourriture régurgitée. Elle ira ensuite se servir dans ce garde manger personnel. 

 

© Jean-Louis Crimon

Partager cet article
Repost0
11 août 2020 2 11 /08 /août /2020 09:17
Amiens. Vendredi 26 Juin 2020. © Jean-Louis Crimon

Amiens. Vendredi 26 Juin 2020. © Jean-Louis Crimon

Les superstitions liées aux oiseaux, - oiseaux de mauvais augure -, sont nombreuses. Les superstitons liées à la pie tout autant. Une pie, malheur annoncé, sauf si elle est sur le toit de votre maison. Deux pies, bonheur assuré. Trois pies, espoir. Quatre, mariage. Cinq, naissance. A partir de six, ça se complique. Six pies : divorce. Sept pies : enterrement. Voir une pie porte malheur, en voir deux, c'est mieux. 

Bien sûr, je n'en crois rien. Je ne compte pas. Pas même la pie qui m'épie. 

 

© Jean-Louis Crimon

Partager cet article
Repost0
10 août 2020 1 10 /08 /août /2020 10:00
Amiens. 10 Juin 2020. © Jean-Louis Crimon

Amiens. 10 Juin 2020. © Jean-Louis Crimon

La pie, comme le corbeau, la corneille, le geai, est dotée d'une réelle intelligence. Grâce au test du miroir, la pie démontre qu'elle a conscience de son image. Des chercheurs ont collé sur la pie une pastille de couleur avant de la placer face à un miroir. La plupart des oiseaux deviennent agressifs face à leur image qu'ils prennent pour un ennemi. Un adversaire ou un rival. La pie, elle, après avoir remarqué la présence de la pastille colorée, cherche immédiatement à la retirer de son plumage. Elle a donc conscience de sa propre image. Connaissance de soi que longtemps on a réservé aux grands mammifères, comme les éléphants, les singes ou les dauphins.

La pie, comme les corbeaux, a aussi la capacité d'utiliser des brindilles comme outil pour récupérer des insectes dans l'écorce des troncs d'arbres. La pie peut également, ne trouvant pas l'outil adapté, le fabriquer en taillant du bec une petite branche. Elle sait encore faire preuve de ruse pour cacher ses aliments et empêcher que des rivaux ne s'emparent de sa nourriture. 

 

© Jean-Louis Crimon

Partager cet article
Repost0
9 août 2020 7 09 /08 /août /2020 10:17
Amiens. La Pie de Monet en Eté. Août 2019. © Jean-Louis Crimon
Amiens. La Pie de Monet en Eté. Août 2019. © Jean-Louis Crimon

Amiens. La Pie de Monet en Eté. Août 2019. © Jean-Louis Crimon

Ce n'est pas la Pie de Monet. C'est l'été. Partition de dégradés de verts. La Pie de Monet, c'est l'hiver. Superbe mélodie de dégradés de gris. La neige recouvre entièrement un paysage de campagne. Une pâture, une clôture, des arbres, un toit et le ciel. Nuances de blanc superbes. Un blanc qui s'efface pour toutes les couleurs possibles. Monet joue le blanc avec des ombres bleutées. La lumière du soleil percée d'ocre et de mauves, alors que le toit de la maison uniformise sa belle couleur grise.

La lumière du tableau vient du soleil, caché derrière le brouillard et les nuages. Monet utilise le blanc de la neige comme miroir pour la lumière. Les rayons du soleil sont les plus vifs à l'endroit où Monet a posé son sujet principal : la pie. Ponctuation sublime. Faussement dérisoire. Signature ultime. 

 

© Jean-Louis Crimon

Partager cet article
Repost0
8 août 2020 6 08 /08 /août /2020 07:18
Amiens. 29 Juin 2020. © Jean-Louis Crimon

Amiens. 29 Juin 2020. © Jean-Louis Crimon

La pie est très populaire dans la culture d'Asie de l'Est. Elle est symbole de chance et de bonne fortune. Elle est aussi un sujet commun dans la peinture chinoise et dans la poésie chinoise traditionnelle.  

Dans le folklore chinois, toutes les pies du Tanabata s'envolent chaque année vers la rivière Tianhe, pour établir un pont qui permet au Vacher et à la fille du Tisserand de se rencontrer. Dans la culture chinoise, le pont est souvent le symbole d'une relation entre l'homme et la femme. 

La pie coréenne est un oiseau national et un symbole national de la Corée, parfois appelée pie asiatique ou pie chinoise. Les pies ont une place importante dans le mythe de la naissance d'Ai Xinjue Luo Bukuri Yushun, l'ancêtre de la dynastie Qing. 

 

© Jean-Louis Crimon

Partager cet article
Repost0
7 août 2020 5 07 /08 /août /2020 06:30
Amiens. 30 Avril 2020. © Jean-Louis Crimon

Amiens. 30 Avril 2020. © Jean-Louis Crimon

La pie bavarde. La pie jacasse. Les vocalisations de la Pie bavarde sont variées. Toujours un peu nasales et rauques, et parfois un peu gémissantes. Le cri d'alarme est un "tché-tché-tché..." en séries rapides et prolongées. Le cri de conversation est un "tcha-ka !" ou "tchia-tcha" claquant. La pie est un oiseau d'assez grande taille. Elle peut mesurer entre 44 et 56 cm de longueur, avec une queue qui, à elle seule, peut faire 20 à 30 cm. Son poids varie de 190 à 250 grammes. Son envergure est de 52 à 60 centimètres. 

Son vol semble parfois incertain. On le dit "en festons", mais toujours en ligne droite. Sa marche est un peu saccadée, avec souvent la queue relevée, et par succession de petits bonds. 

 

© Jean-Louis Crimon

Partager cet article
Repost0
6 août 2020 4 06 /08 /août /2020 09:19
Amiens. 24 Juin 2020. 12 heures 49. © Jean-Louis Crimon

Amiens. 24 Juin 2020. 12 heures 49. © Jean-Louis Crimon

Comme d'autres corvidés, la pie bavarde est une espèce bruyante et peu farouche qui aime à vivre dans le voisinage de l'Homme. La pie apprécie, et de plus en plus, nicher près des habitations et dans les espaces verts où elle atteint ses plus fortes densités. Elle semble y trouver des habitats ouverts et faciles à prospecter, pour la nourriture, et peut-être une protection contre les rapaces et autres prédateurs. 

Si elle sait être méfiante et discrète en cas de danger, c'est également un oiseau extrêmement curieux et attiré par les objets brillants. Un comportement sans doute à l'origine de sa réputation de voleuse.

La pie pratique le cleptoparasitisme, en dérobant des proies à d'autres oiseaux et mammifères. 

 

© Jean-Louis Crimon

Partager cet article
Repost0
5 août 2020 3 05 /08 /août /2020 07:27
Amiens. 25 Avril 2020. © Jean-Louis Crimon

Amiens. 25 Avril 2020. © Jean-Louis Crimon

La pie est omnivore. Son régime alimentaire est assez varié. Généralement composé d'insectes, de vers, de limaces et d'autres invertébrés. Elle a l'habitude de stocker sa nourriture dans un trou au sol. Un trou qu'elle a creusé avec son bec. 

Elle vit en moyenne 15 ans. Quelques unes peuvent vivre jusqu'à 21 ans tandis que d'autres peuvent mourir au bout de 8 mois seulement.

 

© Jean-Louis Crimon

Partager cet article
Repost0
4 août 2020 2 04 /08 /août /2020 14:47
Amiens. La pie et son gros poussin. 8 Juin 2019. © Jean-Louis Crimon

Amiens. La pie et son gros poussin. 8 Juin 2019. © Jean-Louis Crimon

Les pies appartiennent à la famille des corvidés. Elles sont très répandues dans une grande partie de l’Asie et en Europe. On en dénombre 13 sous-espèces facilement reconnaissables à leur plumage noir et blanc et à leur longue queue.

La Pie a un plumage blanc sur le ventre, les flancs et à la base des ailes. Plumage noir au niveau de la tête, de la poitrine et noir aussi sur le dessus du corps. Ce plumage noir montre des reflets verts et bleus métalliques sur les ailes et sur la queue. Ses yeux sont brun foncé, son bec ses pattes et ses doigts sont noirs également. 

Son cri est très particulier, rauque et criard, surtout en groupe. Reconnaissable facilement avec ses "chack-chack-chack" ou ses "yack-yack-yack" lorsque les pies discutent entre elles. On les entend beaucoup jacasser dans les zones ouvertes ou légèrement boisées comme les bosquets, les parcs et les jardins. D'où son surnom de "pie bavarde" ou "pie jacasse". 

 

© Jean-Louis Crimon

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de crimonjournaldubouquiniste
  • : Journal d'un bouquiniste curieux de tout, spécialiste en rien, rêveur éternel et cracheur de mots, à la manière des cracheurs de feu !
  • Contact

Recherche

Liens