Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 septembre 2020 7 20 /09 /septembre /2020 17:18
Paris. Square Viviani. Mai 2013. © Jean-Louis Crimon

Paris. Square Viviani. Mai 2013. © Jean-Louis Crimon

Savoir paver ou poser des dalles pour aménager un espace piétonnier, savoir-faire évident qui n'a rien d'évident. Mérite le respect d'autant plus que souvent ne recueille que l'indifférence des passants. Si ce n'est leur agacement. 

 

© Jean-Louis Crimon

Partager cet article
Repost0
19 septembre 2020 6 19 /09 /septembre /2020 08:05
Amiens. Rue Jean Catelas. Marché à réderies. Octobre 2019. © Jean-Louis Crimon

Amiens. Rue Jean Catelas. Marché à réderies. Octobre 2019. © Jean-Louis Crimon

Clin d'oeil à la Barque à cornet des Hortillons. Rencontre soudaine. Parenté lointaine. Simple hasard ou vraie cousine vénitienne. Un jour, il me faudra bien écrire l'histoire des barques à fond plat. Dire dans un roman le beau moment où un Italien, venu à Amiens faire commerce du drap picard, fit la rencontre d'une belle hortillonne. Les romans ont la faculté de dire en secret des vérités que les savants ne soupçonnent pas.

 

© Jean-Louis Crimon

Partager cet article
Repost0
18 septembre 2020 5 18 /09 /septembre /2020 08:07
Amiens. Le Cartonneux. Début des années 70. © Jean-Louis Crimon

Amiens. Le Cartonneux. Début des années 70. © Jean-Louis Crimon

Je me souviens du cartonneux de juillet qui m'explique comment, le soir venu, pour ne pas avoir trop froid, il "s'entortille" dans ses cartons pour la nuit et qui appelle ça "faire le hérisson". On est dans l'autre siècle, dans les années soixante-dix. Mille neuf cent soixante-dix. 

 

© Jean-Louis Crimon

Partager cet article
Repost0
17 septembre 2020 4 17 /09 /septembre /2020 10:47
Amiens. Rue des Vergeaux. 18 Avril 2016. © Jean-Louis Crimon

Amiens. Rue des Vergeaux. 18 Avril 2016. © Jean-Louis Crimon

Pianoter la ville à pied. De semelle en semelle. Fasciné par ces noms de Boutiques en forme de titres de romans. "Un jour, ailleurs", "Cache-Cache", "Juste un baiser". On croit rêver. La gamberge rue des petites verges. Refrain soudain qu'on fredonne. Ecrire en silence dans sa tête ou sur un clavier numérique. Essaimer des sms. Paradoxe des temps qu'on croit modernes. Quotidien faussement banal. Ce matin, c'est La lettre à Elise que je te texto/ise. 

 

© Jean-Louis Crimon

Partager cet article
Repost0
16 septembre 2020 3 16 /09 /septembre /2020 08:28
Amiens. Rue de la Veillère. Début des années 70. © Jean-Louis Crimon

Amiens. Rue de la Veillère. Début des années 70. © Jean-Louis Crimon

Une de mes premières photos. Début des années soixante-dix. Etudiant en Philosophie. Déjà l'idée de porter le regard sur les invisibles de la société. 

 

© Jean-Louis Crimon

Partager cet article
Repost0
15 septembre 2020 2 15 /09 /septembre /2020 09:09
Amiens. Place Gambetta. 14 Avril 2017. © Jean-Louis Crimon

Amiens. Place Gambetta. 14 Avril 2017. © Jean-Louis Crimon

Main tendue. Beau symbole. Une main qui tend la main. Une main à prendre. Une main à prendre par la main. Peut-être par la main de la dame qui passe. Instant fugace. Impression tenace.

 

© Jean-Louis Crimon

Partager cet article
Repost0
14 septembre 2020 1 14 /09 /septembre /2020 17:29
Amiens. Rue Laurendeau. 7 août 2016. © Jean-Louis Crimon

Amiens. Rue Laurendeau. 7 août 2016. © Jean-Louis Crimon

Ce pourrait être une photo des années cinquante. Dans l'autre siècle. Belle fracture temporelle. Boubat, Doisneau, Cartier-Bresson traversent la rue avec toi.

Une tasse de lait sur l'appui de fenêtre, tu ne pensais plus ça possible. Mieux que tous ces jeux vidéos où tu dois nourrir, chaque jour, des animaux virtuels qui n'ont de familier que le nom. La langue qui lape le lait est une vraie langue. Le chat, un vrai chat. La petite fille à la fenêtre n'en revient pas. 

Un vrai chat, c'est fascinant. Rien à voir avec un Tamagotchi.

 

© Jean-Louis Crimon

Partager cet article
Repost0
13 septembre 2020 7 13 /09 /septembre /2020 09:09
Kunming. Lac Emeraude. 1er Janvier 2012. © Jean-Louis Crimon

Kunming. Lac Emeraude. 1er Janvier 2012. © Jean-Louis Crimon

De loin, une mariée si jolie. M'approchant, elle est en blue jeans sous sa longue robe blanche. En fait, les faux mariés travaillent pour une agence de pub. Au bord du Lac Emeraude, à Kunming, tout au Sud de la Chine, dans le Yunnan. La scène est belle malgré tout, même si trop d'oiseaux dans le ciel et trop de gens au bord du lac. Le lac Emeraude qui doit son nom à la couleur de son eau.  

 

© Jean-Louis Crimon

Partager cet article
Repost0
12 septembre 2020 6 12 /09 /septembre /2020 09:40
Ljusekulla. Suède. Déc. 1973. © Jean-Louis Crimon

Ljusekulla. Suède. Déc. 1973. © Jean-Louis Crimon

Premier hiver suédois. Famille Ahlvin, je n'oublierai jamais ce que je vous dois. Tack sa mycket. Pour Ljusekulla. Pour mes premiers mots dans votre langue. Kulla veut dire colline et ljuse signifie lumière.

Ljusekulla, - littéralement -, la colline de lumière. Une chance en forme de révélation. Un hasard qui vous forge un destin. 

 

© Jean-Louis Crimon

Partager cet article
Repost0
11 septembre 2020 5 11 /09 /septembre /2020 08:12
Amiens. Faubourg de Hem. Sept. 1978. © Jean-Louis Crimon

Amiens. Faubourg de Hem. Sept. 1978. © Jean-Louis Crimon

Clin d'oeil volontaire ou vrai hasard. Du skateur de l'affiche, le skateur du trottoir s'en fiche. Lui tourne le dos pour un mimétisme absolu. Bonheur de la photo de rue.

 

© Jean-Louis Crimon

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de crimonjournaldubouquiniste
  • : Journal d'un bouquiniste curieux de tout, spécialiste en rien, rêveur éternel et cracheur de mots, à la manière des cracheurs de feu !
  • Contact

Recherche

Liens