Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 mars 2020 6 28 /03 /mars /2020 15:07
Amiens. Ene agache sus ch' mur d'min gardin. Août 2016. © Jean-Louis Crimon

Amiens. Ene agache sus ch' mur d'min gardin. Août 2016. © Jean-Louis Crimon

Ch'est ch'plus bieu oésieu d'min gardin. Ch'plus malan eussi. Quind al' déploait ses grindes ailes, m'n' agache, chés eutes volatiles, i trachent. Chés moénieux, ch'merle moqueux, pis s'fanme, ch'merlette, ch'cope d'tourterelles, i savtent qu'i ne fonte point l'poéds. Jacache, al prind tout' l'plache. Pie Jacasse avu sin bieu plumache noér pis chés accints bleutés dsus chés ailes et in tiot molé vert dsus ch'queue. Ch'l'agache, ch'est vraimint fantastique, al' o éne mémoére étonninte : al s'souvient parfaitemint d'ses cachettes où c'qu'al o muché ses tiotes réserves à minger. Conme chés corbacs, ch' l' agache, in plus de s'mémoére du diab', al est capab' d'appreind' et pis minme de s'vir pis de s'miler dins in miroèr. Al est eussi capab' ed'prévenir ses comparses si al o perchu conm in dinger ou éne menace. Al peut coère apprind' à ses éfants c'qu'al o apprind elle-minm plus jone.

Paroait qu'des chientifiques qui étudient chés oisieux, d'z'éthologues, i z'ont vu des comportemints avu quéque cose qui r'sanne à du sintimint, conm d'el compassion. 

Chés agaches lo, al z'étouétent r'groupées tout eutour d'éne agache qu'al étoait meurte et pis, al' lui avoétent apporté de l'herbe, conm por li foaire éne tiote cérémonie de funérailles. Preuve qu'chés bêtes, minm à pleumes, pis à tiotes têtes, al n'sont point si bêtes...

 

© Jean-Louis Crimon

 

 

Partager cet article

Repost0
27 mars 2020 5 27 /03 /mars /2020 22:44
Amiens. Min campionissimo ed caracole. Juillet 2015. © Jean-Louis Crimon

Amiens. Min campionissimo ed caracole. Juillet 2015. © Jean-Louis Crimon

 

Paroait qu'ech Tour de Frinche, i n'vo point s'courir ch' t'énnée-chi. Inimaginab' éne décision parèle. Tout cho à cose d'ech Coronavirus d'chés Chinoés. Décidémint, in tiot bétal microscopique qui tue des dizaines et p'têt' des chintaines de milliers d'gins et qui peut t'bersiller tout' éne planète, a n'est mie possib'. Chés Jux Olympiques au Japon, reportés. Paris-Roubaix, décalé. Roland Garros, décalé. L'Euro de fotball reporté. Les fins de campionnats ed' fotball, tout parèle. Chés Ceupes d'Europe, chés Ceupes de France, et pis, sins doute eussi, ch'Tour de Frince. A troès moés tout pile d'ech départ, prévu à Nice, ch'samedi 27 ed' juin. Por éne arrivée sur chés Camps Zélisées, ch'diminche 19 ed' juillet. Cha m'désole.

Min caracole, dins min gardin, il o ch'maillot. Ech' maillot gane. I caracole in têt' min caracole. I n'foait point ch' Tour de Frince, i foait ch'tour ed min gardin. Bah, ch'est déjo rudmint bien. A m'foait m'raminteuver in bon gars d'Picardie, minm avu sin nom breton. In fiu picard qui l'o foait ch' Tour de Frinche avu chés plus grinds cyclisses ed tous chés timps. Chétoait in 52, pas 52 avant J-C, ou alors in 52 avint Jacques Chirac. Nan, ch'étoait en 1952, ch'premier Tour ed Frince ed Pardoën. Pierre Pardoën. Tour de Frince gangné par el campionissimo Fausto Coppi. Pardoën, carrémint totalemint intchonnu à ch'départ, vu qu'il avoait passé professionnel, juste avint ch'départ, donné à Brest. S'n'étchippe, ch'étoait l'formation Centre-Nord-Est, Directeur sportif, in délommé Sauveur Ducazeaux. L'o démarré in fanfare ch' Picard pisqu'il o bien failli prind' ch'maillot gane à l'arrivée à Rennes, battu au sprint par ch' Belge Rik Van Stenbergeen.

 

Y'o in fameux liméro du Miroir Sprint, chti du 27 Juin 1952, qui gno deux pages intières écrites sus ch' Pardoën, né à Anmien, le 8 août 1930, et qui n'avoait point coère 22 ans por sin premier Tour de Frinche. Couru, pis bien couru, avu des grinds monumints qui s'appeloétent Fausto Coppi, Gino Bartali, Raphaël GéminianiRik Van Stenbergeen ou Wim Van Est. Paroait minme qu'ech' Fausto Coppi, boin péqueux, boin cacheux, i l'o r'vu ch'Pierre Pardoën dins chés marais ed Long, en 1954, por éne partie d'cache à la hutte. Louison Bobet l'étoait v'nu eussi accompagner s'n'ami Coppi. Mais ch'est éne eute histoère... Qu'ej vous racontero éne eute foés.

 

© Jean-Louis Crimon

Partager cet article

Repost0
26 mars 2020 4 26 /03 /mars /2020 13:58
Amiens. Jules Verne à la fenêtre. 26 Mars 2020. © Jean-Louis Crimon

Amiens. Jules Verne à la fenêtre. 26 Mars 2020. © Jean-Louis Crimon

Ch'est carrémint pénib', éne intrusion permaninte dins m'n'espace privé. In message subliminal dins m' vie d' confiné ! Toutes chés huit minutes, y'o in Bus Nemo qui passe, pis in qui rapasse. Pis m'fernette qu'al' terrasse. Ch'grint Bus noèr à soufflet avu s'n'habillure ed' corbillard, pis sin nom unique, répétitif, monomaniaque, bistoule ed bistraque. Cha s'imprim' dins min ridieu, in trinsparence, conm in filigrane... "Jules Verne", in vert, in bleu, in rouge, pis minme in gane. Obsédant. Déprimant. Agaçant. Lassant.

Chés ignorints qui gouvernent coère el' ville, - pus pour très longtemps, os l'espére -, i z'auroétent dû lire davintage in mollé ed' livs ed vraie littérature. I sauroètent qu'i n'y o pos qu'ech grind Jules qu'il o vétchu dins not boène ville d'Anmien. Y'o Manon Lescaut,  qu'al est née dins ch'tiot villache ed Coisy, y'o Choderlos de Laclos, qui l'o écrit chés Liaisons dangereuses, né à Anmien, y'o Roland Dorgelès, ch'l'auteur mémorab' des Croix de Bois, né à Anmien li eussi, sous ch'nom ed Lécavlé,  Albertine Sarrazin, qu'all o été in pinsion chés les Soeurs d'el rue Pointin, pis qu'al o écrit L'astragale, après s'ét' cassé ch'tiot os d'sin pied, en sautant ch'mur d'el Prison-Ecole ed Doullens. Tombée dans in fossé pis r'tcheullie par in dénommé Julien Sarrazin, qu'habitouait avu s'mère éne barque d'ech quartier d'el Fosse au lait.

O m'suivez, a m'froait grind plaisi, si chatchun d'chés 38 grinds Bus électriques d'Anmien, i s'appeloètent d'un nom d'écrivain différint.  A donnero : Bus Choderlos de Laclos , Bus Albertine Sarrazin, Bus Manon Lescaut, Bus Chevalier des Grieux, Bus Roland Dorgelès, etc... Pis chi y n'i o point assez d'écrivailleux, o pourroait eussi donner des noms d'peintres et de poètes... Bus Alain Mongrenier, Bus Pierre Garnier, Bus Jean Colin...

Por seur, à m' fernette, a sroait toudis l'fête d'chés mots pis d'chés couleurs... Coère éne rude ed' boène idée de Ch' Lafleur !

 

© Jean-Louis Crimon 

Partager cet article

Repost0
25 mars 2020 3 25 /03 /mars /2020 22:49
Amiens. Fake news ed' Facebook. 23 Mars 2020. © DR

Amiens. Fake news ed' Facebook. 23 Mars 2020. © DR

A mi, Ch' Lafleur, o n'la foait point ! Y'en a vraimint qu'y n'ont rien d'bon dins leu panche. A quoè qui pinsent por invinter d'parèles idioties in parèle situachion. L'histoère ed' laissier ses commissions dins s'carette mobile pindint éne heure et d'mi, produits frais ou congelés, d'in coeup, ej'm'sus dit que ch'conseil lo, n'étoait point bien catholique. Qu'cha vinche soiét disint d'ech Samu42 n'm'a pas impressionné por autint. Pis, conme par hasard, ch'photo pis ch'nom d'ech gars qui l'affirmoait cho, z'étoètent invisib', conm coeupé au montache. Ch'soé-disant "Médecin régulateur" l n'm'o mie simblé bien régulier.

Ch'l'esspression "il supplie" m'o eussi simblé in mollé sonner faux. In médecin, a n'supplie point, a d'minde ou a exige. Ch'est mie éne phrase d'toubib, l'phrase lo, ch'est éne phrase d'tchuré ou bien d'Pasteur. In Pasteur pos granmint pasteurisé, d'ailleurs ! Ch'l'intitué "Samu42", ch'étoait por imberlificoter ch'lecteur ou ch'lectrice, por imberlurer chés gins, chés gogos qui croétent facilemint tout' c'qu'o leu raconte. Surtoute qu'chés cartons à j'ter ou chés keussures à laissier dins ch'garage ou dins l'appintis, cho, ch'est vrai. L'Javel diluée tout parèle. Seuf que ch'est point passequ' y o deux ou troès trucs vrais qu'ech quatrième, i sro vrai eussi.  Ch' Lafleur, i n'est mie in pichon equ'tu l'amorces conme cho. Avuc éne si grosse fichelle. Minme si ch'est pour s'défoaire d'in virus eussi dingereux qu'ech Corana d'chés Chinoés. 

 

L'daraine phrase : "Passez l'information a plus possible de personne", (sans "s" !), al' doait eussi foaire comprind' qu'ech truc lo n'est qu'in fake news, conm i distent in frinçé, pour point dire "fausse information" ou tout simplemint "mintirie", conme o dit ichi.

In vrai médecin régulateur, in vrai de vrai, il 'auroait dit, pis écrit : "Partagez l'information avec le plus grand nombre"

 

© Jean-Louis Crimon

Partager cet article

Repost0
20 mars 2020 5 20 /03 /mars /2020 09:18
Amiens. Socrate lisant Libé au jardin. 16 Mars 2014. © Jean-Louis Crimon

Amiens. Socrate lisant Libé au jardin. 16 Mars 2014. © Jean-Louis Crimon

Ch'coeup-ci, ej' sus bin seur d'el raison qu'min cot, y'o éne paire d'énées d'cho, il o mis s'patte seur l'page d'min jornal préféré. Ch'titre ed l'artique i l'in disoait long comme min bros. A'ch't'heure, que je r'baie l'photo-lo, avu tout c'qui s'passe dins ch'Monde intier, a queuse d'ech Coronavirus, l'histoère, al' prind in sens incroyab'. Ch'est min cot qu'avoait raison.  "Eh oh, les humains, il n'y a pas qu'vous." 

Min cot avu s'patte ed velours. Min cot qui n'sortoait jamoais ses griffes. Même avec chés soét-disints humains, chés grinds escogriffes. 

Si jamoès, i n'avoait in qui s'avisoait à d'minder à min cot : Quoé qu'ch'est vou tchot-nom ? min cot, i l'r'béyoait d'in air d'l'y dire : quoé qu'cha peut vos foaire ! chés cots, i n'ont mie b'soin d'répond' à chés honmes, os z'êtes trop bêtes, o z'êtes pus bêtes qu'chés bêtes qu'os croyez qu'os sommes.

 

Feut qu'ej' vos précise, min cot, sin nom, ch'est Socrate. Conme ch'pus grind philosophe ed tous chés timps. Un cot philosophe, gn'o d'quoé méditer, por seur. 

 

© Jean-Louis Crimon

Partager cet article

Repost0
12 mars 2020 4 12 /03 /mars /2020 10:57
Amiens. Science Po. Renaud Deschamps. 10 Mars 2020. © Jean-Louis Crimon

Amiens. Science Po. Renaud Deschamps. 10 Mars 2020. © Jean-Louis Crimon

Renaud Deschamps, ou putôt Renaud des villes, ch't'honme-lo, i l'est fin touchant. Ene bielle allure, éne bielle fidgure, pi éne certaine esstature. O s'dit tot'd'suite qu'chi ch'est point por ch'coeup-chi, sins autchun doute qu'ché sro por ch'prochain coeup. Il o tout' d'in futur Maire d'Anmien. Un tiot remake ed' Gilles de Robien. Juste in molé pus timide, pus réservé. Je n'veux point dire in certain manque d'assurince, vu qu'i sonte tous les deux dins ch'métier d'chés assurinciers. 

Seur qu'i sro au deuxième tour. I l'o bien rodé sin discours. Point trop à droète, point trop à gueuche. In bieu sourire in bindoulière por aller cacher chés voés qui feut por gangner. Feut point oblier qu'i l'o été Ch' Maire-Adjoint du Commerce d'l'étchippe à l'Mairesse sortante. Ch'gars-lo n'est point in inconnu, i connoait minme granmint d'monne. L'o l'air, lui, d'êt' putôt bien aimé sus l'plache d'Anmien.

Dins sin programme, ch'Bus gratuite por chés pus ed 60 énées, ch'est éne boène idée. Pus courageuse qu'tous chés eutes, d'Birgitte Fouré à ch'Julien Pradat, in passant pis rapassant par ch'Porquier, qui mettent cha sous conditions ed'ressources. Sins oblier qu'li, i n'oblie point chés pistes cyclabes et qu'i sait foaire l'différinche entr' éne bande cyclabe pis éne piste cyclabe. Point l'cas d'tout l'monne dins chés candidats à l'Mairie. 

 

Ch'quadra Deschamps, ouais, à m'n'idée, ch'est in coeup gangnant... A ch'prochain coeup ! 

 

 

© Jean-Louis Crimon

Partager cet article

Repost0
11 mars 2020 3 11 /03 /mars /2020 23:31
Amiens. Science Po. Face à face Christophe Porquier. 10 Mars 2020. © Jean-Louis Crimon

Amiens. Science Po. Face à face Christophe Porquier. 10 Mars 2020. © Jean-Louis Crimon

Li, ch'est ch'technocrate, ch'ti qui n'sait point parler conm' nous eutes. I l'o dins s'bouque equ'des mots com' mobilité, modalité...  A croère qui n'o jamoais vétchu éne vie conm os l'vivons, nous zeutes. I dit des trucs incompréhensib conm' "végétaliser la ville", au lieu d'dire "feut r'planter des abes". I dit "créer des cheminements piétons adaptés et sécurisés" au lieu d'dire qu'i feut qu'chés vélos i z'arrêtent ed rouler à tout' berzingue sur chés trottoèrs ! I dit "agir contre les incivilités" au lieu d'dire : ch'est fini, ch'timps-lo ed toudis tout esstchuser, feut arriver à "ch'ti qui casse, c'est ch'ti qui paie". A s'd'minder si chez l'boulanger eussi i s'in vo querr sin pain avu des mots coésis d'éne phrase alambiquée, style : "Poriez-vous m'octroyer éne badguette attractive pis un wâtieux battu d'el transition écologique ?"

Fin trisse au fond ed'vire un gars comme cho qu'o plutôt l'air sympathique à ch'départ, s'infermer dins in verbiache paréle. Ch'problèm', ch'est qui n's'in rind mêm' pas compte. I gangneroét à êt' in molé pus simp', pus direct, pus concret. A m'n'idée, i n'o janmoais travallé ed'ses mains, ch'gars-lo. I n'o frotté s'tête qu'à des problèm' ed'burieu. D'bureaucrates et d'technocrates, d'aristocrates ed'dossiers.

 

Chelle qui l'écoutoait conm' si al' buvoait du p'tit lait, ch'est l'bielle Barbara Pompili, s'fanme au Porquier. Chelle qu' al o, après s'êt' foait élir député écologisse, in bieu jour, sins prév'nir, surtout point ses électeurs, traverser l'rue, por aller s'assir sur les bancs d'el République en Marche, ch'parti des Macroneux. Chés gins qui te d'mindent tin vote in t'essplitchant qui sont com' chi et pos com' cho, mais qui t'oblite bien vite, éne foés ch'l'élection gangnée, feut s'in méfier. 

Moralité : o n'peut mie foère confiénche à ch'l'homme d'éne fanme paréle ! 

 

© Jean-Louis Crimon

Partager cet article

Repost0
10 mars 2020 2 10 /03 /mars /2020 21:35
Science Po Amiens. Cédric Maisse. 10 Mars 2020. © Jean-Louis Crimon

Science Po Amiens. Cédric Maisse. 10 Mars 2020. © Jean-Louis Crimon

Ch'ti qui l'o foait ch'meilleur intertien, seûr, à m'n'avis, ch'est li, ch'fiu à Gérald Maisse, Cédric ed d'sin prénom. D'intrée, il o joué ch'ju d'chés tchestions pis d'chés répons, sins du tout' s'débiner conm' granmint d'ezz eutes. On sint qu'i connoait s'ville pis ses dossiers. Feut dire qu'il o déjo été conseiller, dins ch'l'étchippe d'ech socialisse Demailly, même si, à c'que Lafleur il o coprind, a n'étoait point ch'grind amour. En-n'hui, ch'est li qui conduit éne liste vraimint d'gueuche, avuc in molé d'insoumis. Pis ch'est ch'ti qu'i l'o ch'meilleur projet pour rind' hommage à chés fusillés d'el Citadelle : foaire in Centre d'études historiques sur la Résistance. Vla éne idée qu'all nous cange d'chès simpiternelles radoteries d'sus ch' Grind Jules. I n'o pus qu'assez d'êt' à tout bout d'champ... vernis d'chez Vernis, par chés monomaniaques ed' Verniens !

 

Ch'Lafleur, i l'avo prind avec li chés deux livs qui sonte éne bielle tiote base por parler d'chtulture. Je me souviens d'Amiens et pis L'Hortillon des mots. Avec l'idée ed'titiller in molé chés candidats d'sus leu niveau littéraire. Manon Lescaut, Choderlos de Laclos pis Roland Dorgelès, Lécavelé, d'sin vrai nom d'naichince. A l'tchestion sur Dorgelès, ch'grind dadais-lo d'Bienaimé, numéro 8 dsus l'liste ed Dame Fouré, i s'est énervé tout d'suite in braillant : vous n'allez pas m'interroger sur tous les écrivains que je ne connais pas ! Cho bien foait rire ch'grind ferlapier ed' Lafleur. C'est pas l'oral du Bac ! qu'i l'o coère rinfiqué ch'l'ignorant. Bah si, mi fiu, chi t'es candidat à diriger nou ville d'Anmiens, tu doès in connait' in molé sus s'n'hitoère, pis sus chés écrivains qui sont nés ichi. Pinsez don, ch'gars-lo i l'o grimpé sus chés grins g'vaux pis il o dit à Lafleur com' pour pour l'vexer : si tout le monde vient ici pour vendre ses livres... Erreur, min père, ch'est ti qui vient vind' tes idées, qu'Lafleur i o racacher dins s'gamelle. Minme si d'z'idées, ch'gars-lo, de c'qu'il a montré ch'soèr lo, i gn'o mie grinmint ! Ch'Lafleur, qu'il avoait té coési conm' modérateux par chés étudiants ed'Science Politique d'Anmiens, i l'o foait s'n'ouvrage ed'questionneux impertinent. F'sant comprind' à ch'Biennaimé, qu'in dépit d'sin nom, i n'l'étoait point tant qu'cho !

Nactieux, magnéreux, ignorant qui s'voudroait chef du gouvernement, mais qui froait miu d'er'torner à ses études ! Lafleur, i l'o pinsé à part li minme : Chés gins lo qui veul't t'comminder, min fiu, chés in mont d'fiers-tchus qui n'connaissent point grind coeuse, por point dire erien du tout. Ch'est pos d'vrais Anmiénoés, sonté juste - minme chi ch'est point aimab' por min beudet- des Ânes miénoés

 

© Jean-Louis Crimon

Partager cet article

Repost0
9 mars 2020 1 09 /03 /mars /2020 09:57
Amiens. Mars 2020. Les 55 de la liste "Amiens, c'est l'tien !" © DR

Amiens. Mars 2020. Les 55 de la liste "Amiens, c'est l'tien !" © DR

Por la gueuche, ch'est carrémint l'daraine line droète. Avuc in molé de certitudes, in molé ed'doutes eussi. Feut dire qu'tout est possib' et pis, in minme timps, qu'ch'a n'est mie gangné d'avinche. Chés sortants, i font tout' por garder leu plache, pis chés arrivants, i n'sont point eussi convaincants qu'i d'vroaient l'ét'. A c'mincher par ch'bus gratuit qu'à m'n'idée, ch'est c'qui feroait l'difrinche inter tout' chés listes. Mais vraimint gratuit por tertous. Pos gratuit por certains, pis payant por ch'z'eutes. Soét-disint chés pus riches. 

Foère payer chés r'traités por chés chomeux, ch'est point vraimint éne idée d'gueuche, ch'est du Macron tout cru. Du Macron tout cru à quoé ch'Lafleur i n'croét point. Feut bien l'dire, chi des gins i z'ont travallé tout' leur' vie, cotisé au matsimum, bien tout payé, leus taxes, leus z'impôts, sus ch'salaire, chés taxes d'habitation et pis chés taxes foncières, o devroèt leu dire un grind merci, putôt que d'les foère passer por des riches et les racketter, à coeup de CSG ou bien d'aut' manigances. Ch'bus, en'hui, i doét ét' gratuit por tertous. Doét point i avoèr ed'batard dins ch'truc-lo. 

Ch'est ch'geste' qu'chés gins d'Anmiens i z'attind'tent. In truc i molé impinsab' mais quind minme possib'. In truc qui poroait foère un rud' bieu titre dins ch'jornal, dins Ch'Courrier qui part, mais pos seulemint, dins l'France tout' intière, in titre conme : A Amiens, la gauche s'habille en Pradat

 

© Jean-Louis Crimon

Partager cet article

Repost0
8 mars 2020 7 08 /03 /mars /2020 12:28
Waouh Wéo, Dame Fouré passe à la télé. 2 Mars 2020. © Jean-Louis Crimon

Waouh Wéo, Dame Fouré passe à la télé. 2 Mars 2020. © Jean-Louis Crimon

L'fanm' lo, j'n' el' coprindroès janmoés. All' veut toudis nous foère matcher du brin pis nous foère croère qu'ch'est du caviar. Avuc in aplomb incroyab'. Mais ch'pus miux, ch'est qu'all o foait in rud' de bieu lapsus l'eut' foés à Télé Wéo. All vouloait parler d'chés trains toudis in r'tard, et all' o dit, sins rire, chès bus toudis in retard. A foait sourire in molé, mais i n'o pos eu in por r'bondir sur in aveu parèle et pis t'el racacher ed'volée. Ch'Lafleur i trépignoait d'vint ch'poste à voloèr prind el parole pis ech' micro. 

En plus, janmoès in mot por ch'ti qu'il l'o porté seur chés fonts baptismaux d'el politique, ch'dénommé Gilles de Robien, ch'tiot Prince au sang bleu qui l'o prind l'Mairie à chés rouges, chés communisses, en 89. In mil neuf chint quatre-vingt neuf, falloaitt l'foère. Por ch' deuchintièm' énnée d'el révoluchion frinçaise. In fiu d'el vraie noblesse à l'Moéson du peuple. In rud' coeup porté à tous chés gins d'gueuche ! De ch'thomme-lo qu'i l'o foait princesse, Dame Mairesse, all' n'in parle janmoès. In molé trop fière-cul. 

Mais cha n'est mie tout'. Ch'dernier coeup de l'étchipe à chés manettes, pis qu'i veul'tent garder chés commandes, ch'est in rud'bieu catalogue ed'tout c'qu'i z'ont foét pindint leus six énées aux affoères. Des pages intières d'éloges et pis d'photographies sur deux colonnes "Avant" pis "Aprés". Feut traduire : Avant, ch'étoait carrémint nul. Après, ch'est tellemint miux. Photos forchémint tertoutes très choisies. Conme ch'est toudis l'cas dins ch' JDA, le Journal municipal. O n'y parle que de ch'qui vo bien, janmoès de c'qui vo mal. 

Seul problème de ch'bieu catalogue ed' 32 pages, tout in couleurs, infitché dins tout' chés boétes à lett' d'chés Anmiénoés, i gn'o point imprimé ch'nom de l'Imprimeux et chés noms d'cheux qu'ont écrit chés artiques élogieux. Ch'documint lo, à l'idée moqueuse ed'Lafleur, n'srait-ti point in molé... hors-la-loé ? La loi électorale, comme i dis'tent ceux qui sav'tent.

 

© Jean-Louis Crimon

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Le blog de crimonjournaldubouquiniste
  • : Journal d'un bouquiniste curieux de tout, spécialiste en rien, rêveur éternel et cracheur de mots, à la manière des cracheurs de feu !
  • Contact

Recherche

Liens