Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 février 2012 2 21 /02 /février /2012 19:12

 DSCN6551

© Jean-Louis Crimon                                                  Chengdu. Sichuan. Chine. Automne 2011.

 

 

L'injonction n'est pas nouvelle. En latin déjà, Pline l'Ancien dixit : "Nulla dies sinea linea". Est-ce vraiment, à l'origine, une incitation à noter, à écrire, à transcrire ? A ne pas laisser le jour disparaître sans en traduire avec des signes, avec des lettres, avec des mots, la quintessence ? Joli mot d'ailleurs que ce mot de "quintessence".  Textuellement, la cinquième essence, le cinquième élément : l'éther.

"Pas un jour sans une ligne". Entendu, récemment, la voix de Sagan évoquer la chose à la radio. Dans un demi-sourire. Me suis demandé si, pour elle, la recommandation avait un double sens. Double sens ? Oui, parfaitement.

La cocaïnomane aussi devait parfois se dire : pas un jour sans une ligne.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de crimonjournaldubouquiniste
  • : Journal d'un bouquiniste curieux de tout, spécialiste en rien, rêveur éternel et cracheur de mots, à la manière des cracheurs de feu !
  • Contact

Recherche

Liens