Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 février 2012 3 08 /02 /février /2012 11:37

DSCN0122

© Jean-Louis Crimon                                                                                     Paris. Février 2012.

 

 

 

 

Depuis mon retour, -quatre bons mois d'absence-, j'ai du mal avec la France. Mon pays me semble bien étrange. Ce qui se dit me dérange. J'écoute la radio. Je lis les journaux. L'Europe à toutes les sauces. L'Europe désormais référence suprême. L'argument. On dicte aux Grecs et aux Italiens ce qu'il faut faire. L'austérité comme unique perspective. Baisse des salaires, diminution des pensions. En vertu de quels critères ? La dette ? La crise ? La défense de la zone Euro ? Sinistre avenir, terriblement injuste. Toute une vie de travail réduite à néant par la médiocrité des gouvernants. Qu' attendent les Français pour aller manifester à Athènes et à Rome ? Solidarité avec les Grecs et les Italiens. L'Europe de la finance et des banquiers n'est pas mon Europe. Ma seule Europe : l'Europe des poètes et des philosophes. Celle qui voit le jeune Hegel planter un arbre de la liberté pour saluer  la Révolution française. Pas celle de Merko. Pas celle de Sarko. Sarko et Merko dans un bateau, c'est pas mon scénario...

Partager cet article
Repost0

commentaires

tehariolina 09/02/2012 21:03

J'suis d'accord pour manifester en Grèce ou en Italie avec vous.Et si la Grèce ne leur plait pas aux autres européens qu'on les empêche d'enseigner les philosophes grecs et ils verront ce que c'est
que d'être sans la Grèce.Socrate for ever.Bravo monsieur pour votre pamphlet.

Présentation

  • : Le blog de crimonjournaldubouquiniste
  • : Journal d'un bouquiniste curieux de tout, spécialiste en rien, rêveur éternel et cracheur de mots, à la manière des cracheurs de feu !
  • Contact

Recherche

Liens