Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 août 2011 6 13 /08 /août /2011 13:16

 

Incroyable été. On nous a tellement bassiné avec la sécheresse que le ciel, pour se venger, nous envoie, chaque jour ou presque, des paquets de seaux d'eau et l'on redécouvre la beauté insolite d'expressions comme "it's raining cats and dogs", qui peut se traduire curieusement par "il pleut comme vache qui pisse",  "il pleut à seaux" ou "il tombe des cordes". On peut dire aussi "il pleut à verse",  "il vase". Je connais encore : "Il pleut, il mouille, c'est la fête à la grenouille." J'adore les expressions de l'eau quand elle pleut. Est-ce Verlaine qui a écrit :  "Il pleut sur la ville comme il pleure dans mon coeur " ? Verlaine ou Rimbaud ? Verlaine, je crois. Non, j'en suis sûr, c'est Verlaine. Ce serait même plutôt "Il pleure dans mon coeur, comme il pleut sur la ville"...

Tiens, cet après-midi, à l'abri de mon auvent de fortune, je vais relire Verlaine. Le doux bruit de la pluie...

Partager cet article
Repost0

commentaires

Faurane 13/08/2011 19:22


C'est de Verlaine et ces vers ont été mis en musique par Fauré et Debussy.
Bonne journée


crimonjournaldubouquiniste 18/08/2011 21:10



Merci Faurane. Surtout pour les précisions Fauré et Debussy.



Présentation

  • : Le blog de crimonjournaldubouquiniste
  • : Journal d'un bouquiniste curieux de tout, spécialiste en rien, rêveur éternel et cracheur de mots, à la manière des cracheurs de feu !
  • Contact

Recherche

Liens