Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 août 2011 6 06 /08 /août /2011 22:20

 

Parfois les livres vous arrivent par hasard. Sans vraiment vous dire pourquoi, ils vous tombent dans les mains. Celui-là me plait bien. Je ne l'ai pas choisi. C'est lui, au contraire, qui m'a choisi. Je sens que je vais tout faire pour lui. Sa manière de s'annoncer me plait bien. Le style un peu désuet. La façon un peu dépassée. Vient de paraître, avec le bandeau " Prix de Poésie Populiste 1949", Ponts de Paris, un recueil de textes de Jean-Louis VALLAS. 1949, exactement, précisément,  ma date de naissance. Drôle, non ? Clin d'oeil du destin ? Je m'étonne. Je m'arrache. Je résiste. J'achète. J'accroche. J'adore. Surtout  "Sous le ciel gris". Ecoutez plutôt :

 

"Sous le ciel gris, la Seine est grise,

Mon Paris, l'été te trahit

Et, comme toi, mon âme est prise

Aux lacs d'un perfide souci ! "

 

Qui peut me dire aujourd'hui qui était Jean-Louis Vallas ? Est-il encore en vie aujourd'hui ? Son recueil est un bonheur pur.

La chanson, la rime, les sons, les doutes du mois d'août, appurent. Ritournelle. Quai de la Tournelle. Moi aussi, je poétise dans la lumière grise

 

J'aime aussi, j'aime surtout Petit Pont, page soixante-trois de ce recueil édité par La Butte Paris le 15 avril 1950. Ecoutez encore :

 

"Sur le petit bras

De Seine

Comme un bracelet

De naine

C'est le petit pont.

 

Souvent

J'ai, nonchalant,

Suivi ce quai tranquille

Du temps

Qu'étudiant,

Je rêvais par la ville."

 

Vous aimez, vous n'aimez pas ? Peu importe. Je veux qu'on sache qui était cet homme qui a écrit ça ! Pour moi, c'est important de sortir cet homme-là de l'oubli. Je compte sur vous.

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Vallas ML 12/10/2011 17:04


Bonjour, cela me fait plaisir de lire votre article : Jean-Louis Vallas était mon grand-père. Je ne l'ai pratiquement pas connu, mais je suis justement en train d'écouter le recueil des Ponts de
Paris en cassette audio ! C'était un poète parisien, qui a consacré beaucoup de ses poèmes à Montmartre, où il habitait. N'hésitez pas si vous voulez d'autres renseignements,
bien cordialement,
Marie-L. Vallas


crimonjournaldubouquiniste 19/01/2012 14:13



Je découvre votre message à mon retour de Chine où j'ai enseigné à l'université du Sichuan, à Chengdu, du 15 septembre au 15 janvier. Merci de ce petit clin d'oeil ! ça me touche vraiment ce que
vous m'écrivez. Dîtes-moi où je peux apprendre davantage de choses sur votre grand-père.


Merci,


amicalement,


Jean-Louis Crimon



Faurane 07/08/2011 10:56


J'ai trouvé cette biographie sur Wikipedia ...
Quelques titres de recueils :
Pétales de femmes
Au piéton de Paris
Par delà les étoiles
Cela fait rêver et donne très envie de les lire.

Continuez de nous donner de si agréables billets. Merci.


crimonjournaldubouquiniste 07/08/2011 22:34



Merci beaucoup, je vais chercher aussi ! Jean-Louis.



Présentation

  • : Le blog de crimonjournaldubouquiniste
  • : Journal d'un bouquiniste curieux de tout, spécialiste en rien, rêveur éternel et cracheur de mots, à la manière des cracheurs de feu !
  • Contact

Recherche

Liens