Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 janvier 2012 5 27 /01 /janvier /2012 18:55

DSCN2590.JPG 

© Jean-Louis Crimon                                                                  Quai de la Tournelle. 2011.

 


- Vous, au moins, vous faites partie des courageux !

- Pourquoi donc, monsieur ?

- En début d'après-midi, vous n'étiez pas nombreux...

- Nombreux ?

- A être ouverts...

- Avec la pluie, vous savez, faut comprendre les confrères...

- Oui, mais sans vous, les quais, c'est désert ...

- Nous ne sommes pas des fonctionnaires ...

- On peut toucher ?

- Oui, bien sûr, et même, si ça vous dit... feuilleter...

- C'est gentil ..

- Et même lire un peu, c'est gratuit ...

- C'est agréable, avec vous... Vos voisins, ils plastifient tout, et on ne peut toucher à rien...

- Faut les comprendre, sous cellophane, le livre est beaucoup moins vulnérable...

- Moins vulnérable...

- Au vent, à la poussière, aux "mains sales", à la pluie, que sais-je ? A force, le livre s'use et s'abîme...

- Celui-ci aussi, je peux le toucher ,

- Oui, bien sûr, pourquoi pas ?

- Vous avez vu son titre !

- Oui, c'est un San-Antonio, Fleuve noir, première époque !

- Son titre, j'vous dis ! j'peux le prendre en main ?

- Touchez-le, parcourez-le, humez-le, goûtez-le, caressez-le ...

- Impossible, monsieur le bouquiniste !

- Pourquoi donc, monsieur le perfectionniste !

- Parce que c'est écrit, en grosses lettres, sur la couverture "BAS LES PATTES" !

- Très drôle, monsieur, c'est dix euros, mais je vous le laisse à huit, si ça fait un heureux.

 

L'homme, plutôt fier de lui, a payé le prix. Fier d'être l'auteur d'un bon mot. De saluer ainsi le père de San-Antonio.

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de crimonjournaldubouquiniste
  • : Journal d'un bouquiniste curieux de tout, spécialiste en rien, rêveur éternel et cracheur de mots, à la manière des cracheurs de feu !
  • Contact

Recherche

Liens