Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 juin 2011 1 13 /06 /juin /2011 13:40

 

"Comme d'autres ont la vocation de la musique, de la vie religieuse ou de l'action politique, on peut dire que Louis Lanoizelée a eu celle de bouquiniste." Formule extraite de la préface de Georges Haldas au livre de Louis Lanoizelée, publié en 1978, par L'Age d'Homme. Louis Lanoizelée, bouquiniste humaniste, espèce devenue rare sous nos climats.

 

Page 21 de ses Souvenirs d'un Bouquiniste, Louis Lanoizelée parle du quai qui est le mien depuis bientôt un an en termes aussi lucides que peu élogieux. En termes aussi désespérés que désespérants. Je cite:"J'ai passé plus de quarante-deux années quai des Grands-Augustins, à la même place. A ma nomination, j'ai eu la chance de ne pas être envoyé au purgatoire des bouquinistes de plein air, quai de la Tournelle et une partie du quai de l'Hôtel-de-Ville."

Amusant pour le locataire actuel du 41, quai de la Tournelle, de savoir qu'il y a 75 ans déjà, l'endroit n'avait pas très bonne réputation pour la réussite du petit commerce de livres anciens ou d'occasion. Le "purgatoire" des bouquinistes. Bon, pas de quoi plonger dans la Seine pour en finir, ma demande de mutation pour le quai de Montebello, ayant été refusée, par le service de Madame W, je suis consigné quai de la Tournelle pour X années encore. Au risque de me noyer -financièrement parlant- tout à côté de la Maison de la... navigation. Un comble.

 

Mais ne nous égarons pas et poursuivons plutôt la lecture de Lanoizelée et de son temps. C'est lui qui raconte :

" Pendant la moitié de ma vie, j'ai fréquenté et vu passer devant mon étalage des personnalités célèbres, d'autres moins connues et beaucoup qui ne l'étaient guère. Pour ces deux dernières catégories, c'est moi seul qui les ai jugées hors du commun. Parmi ceux qui venaient me voir, parfois très souvent, il y en a certainement que j'ai oubliés. Pourquoi ? Le crible de la mémoire, en étant inexplicable, n'a pas de logique.

" J'ai toujours pensé qu'il y a en ce monde des seigneurs et des petites gens, mais que parmi les seigneurs il y a des petites gens et parmi les petites gens des seigneurs."

Voilà ce que j'aime, chez Louis Lanoizelée, un sens de la formule et une lucidité à toute épreuve. On ne la lui fait pas, comme on disait autrefois. Louis Lanoizelée, sans aucun doute, un seigneur.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Jean-Paul Fontaine 07/07/2011 20:44


Rendant hommage à Louis Lanoizelée dans un ouvrage à paraître aux éditions du Castor Astral,pourriez-vous m'aider à trouver la date de son décès à Paris (?) en 1990 ?


crimonjournaldubouquiniste 21/07/2011 13:32



Je n'arrive pas à retrouver cette date. J'ai fait passer la requête auprès de mes amis bouquinistes et auprès de l'association. Je vous transmets dès que je sais. JLC.



Présentation

  • : Le blog de crimonjournaldubouquiniste
  • : Journal d'un bouquiniste curieux de tout, spécialiste en rien, rêveur éternel et cracheur de mots, à la manière des cracheurs de feu !
  • Contact

Recherche

Liens