Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 mars 2012 4 29 /03 /mars /2012 22:39

 

Un jour de la fin février, je me suis dit que ce serait marrant, et sans aucun doute intéressant, d'inviter à venir sur le quai, pour une courte promenade littéraire, chacun des candidats à l'élection présidentielle. On en a parlé  entre nous, au sein du bureau de l'Association des Bouquinistes des Quais de Paris, et mes amis m'ont dit " c'est pas une mauvaise idée", s'empressant d'ajouter, comme à chaque fois "mais c'est toi qui fais la lettre". Je me suis exécuté. Voici, en exclusivité, la lettre adressée aux candidats. On offrira un livre à chacun. Pas la peine de préciser qui aura droit à La Princesse de Clèves et qui aura droit à Oublie pas 36. Voici la lettre :

 

 

 

 

Madame,
Monsieur,



Nous ne sommes pas les derniers des Mohicans, mais nous avons parfois le sentiment d'être les derniers Indiens du paysage urbain. Derniers représentants des métiers de rue, puisque croiser sur le trottoir une marchande de fleurs ou un marchand de châtaignes va devenir très bientôt "mission impossible". On interdit tout. Ou presque. Signe des temps. Signe inquiétant.

Nous nous adressons à vous aujourd'hui pour vous inviter à une petite promenade sur les quais de Seine. Promenade qui, du quai Voltaire ou de Saint-Michel à la Tournelle, en passant par les Grands-Augustins et Montebello, vous donnera un bel aperçu de la vie quotidienne du petit monde des bouquinistes du 21 ème siècle.

Façon, pour vous, de mesurer, sur le terrain, l'importance du "commerce culturel" assuré par les "libraires de plein air" que nous sommes.

Nous savons votre temps précieux et vos obligations nombreuses. Venir à notre rencontre serait, pour nous, une forme de reconnaissance de notre importance dans un moment où le doute touche beaucoup d'entre nous.

Selon vos disponibilités, le début de l'après-midi serait le meilleur moment. Nous ne doutons pas que, sur fond de Notre-Dame, notre rencontre puisse donner lieu à d'aussi belles images que de fructueux échanges. Un peu de détente dans une campagne où la crispation commence à se faire ressentir, ne peut être que profitable à tous.

Faut-il vous rappeler que les Bouquinistes et les Quais de Seine appartiennent au Patrimoine Mondial de l'Humanité, qu'un célèbre habitant de la rue de Bièvre n'a, pendant longtemps, manqué pour rien au monde sa balade quotidienne, de Saint-Michel à la Tournelle, et que le nom moins célèbre "locataire" du Quai Voltaire a su apprécier aussi le chemin des libraires de plein air.

Bienvenue si vous décidez de prendre le temps de venir nous rendre visite.
Bon courage dans vos obligations de campagne, si vous estimez ne pas en avoir le temps.

Veuillez croire, Madame, Monsieur, à nos meilleurs sentiments,


                                               Pour le Bureau de l'Association des Bouquinistes des Quais de Paris,
                                                                 
                                                            
                                                                                                                                  Jean-Louis Crimon

Partager cet article

Repost0

commentaires

jerry ox 29/03/2013 09:16

Bonjour jean Louis, voilà une missive fort bien envoyée , je serai curieux de savoir si nos chers candidats ont , à l'époque répondu à ton invitation . Belle initiative pour un métier qui, je
l'éspère ne disparaitra pas .

Présentation

  • : Le blog de crimonjournaldubouquiniste
  • : Journal d'un bouquiniste curieux de tout, spécialiste en rien, rêveur éternel et cracheur de mots, à la manière des cracheurs de feu !
  • Contact

Recherche

Liens