Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 mai 2012 6 26 /05 /mai /2012 19:17

 

Entendu hier, à la radio, cette info étonnante : Lors du 8ème Festival du mot de La Charité-sur-Loire, les jurés et les internautes ont élu le mot twitter comme mot de l'année. A égalité avec le mot "Changement". C'est connu : le changement, c'est maintenant. Pour "twitter", le changement remonte à un paquet de temps. Cinq ou six ans, déjà. Allez savoir pourquoi, la nouvelle m'a mis le coeur en joie. Ecoutez plutôt : 

 

Come on, let's twit again like we did last  summer,

Yeah, let's twit again like we did  last year...

 

Allez, dansons encore le twit, comme l'été dernier,

Ouais, dansons encore le twit, comme l'année dernière,

 

Allez, tout le monde, tapez le twit,

Oh vous êtes beaux,

Je vais vous chanter le twit et ce ne sera pas long,

Nous danserons le twit, voilà, comme ça, ça va ...

 

Yeah, let's twit again, twitting time is here. Juste pour le plaisir. Jolie manière, n'est-ce pas de saluer l'entrée prochaine dans le dictionnaire de la langue française de ce néologisme déjà si familier. Même si, c'est vrai, de moi à vous,  je l'avoue,  à m'exprimer en 140 signes, vraiment, je rechigne.

Twitter, et non plus "tweetter", trop anglais, sera donc un verbe du premier groupe. Comme chanter. ça tombe bien puisque, à ce qu'on m'en a dit, tweet, ou plutôt twit, signifie très précisément "gazouillis". Chanter, gazouiller, twitter, ça va bien ensemble. A tort ou à raison, je vous invite à cette nouvelle conjugaison.

 

Je twitte,

Tu twittes,

Il, elle, twitte,

Nous twittons,

Vous twittez,

Ils, elles, twittent.

 

Le Festival du mot de La Charité-sur-Loire a choisi cette année le mot "twitter", parmi une quinzaine de propositions.

Nous avons échappé à : Agence de notation, Amalgame, Arrogance, Déficit, Identité, Indignité, Ingérence, Promesse(s), Populisme, Pugnacité, Réseau social, Rupture, Sociétal et enfin Tablette.  Dans leur choix, les jurés, et leur Président, mon ami Alain Rey, ont tenu à saluer un nouveau modèle de communication qui favorise la briéveté, maxi 140 signes, la rapidité, vite écrit, vite dit, vite transmis, et le partage : on partage les "twittos" comme les "textos".

Mon ami Alain Rey qui, il y a bien sept ans, m'avait donné le feu vert pour écrire le mot "applauds" dans une Bio de Renaud. Applauds pour applaudissements. Néologisme validé par le Maître. A une condition : écrivez bien la fin du mot applauds : A U D S.

Alain Rey, merveilleux homme qui sait tout des secrets de la naissance et de l'existence des mots. Mais, franchement, en 140 signes, sans tomber dans la rengaine, je risque d'être à la peine, même si l'info, facile, je dégaine... Let's twit again...

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de crimonjournaldubouquiniste
  • : Journal d'un bouquiniste curieux de tout, spécialiste en rien, rêveur éternel et cracheur de mots, à la manière des cracheurs de feu !
  • Contact

Recherche

Liens