Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 janvier 2012 2 17 /01 /janvier /2012 19:00

205779 10150144967964726 842514725 6301475 6470052 n-1

© Jean-Louis Crimon                       L'une de mes quatre boîtes, 41, Quai de la Tournelle.  

 

 

Chaque année, Lyne Cohen-Solal préside la réunion annuelle des bouquinistes. Tous ne viennent pas. Tous ne sont pas venus. Les présents étaient "bien présents". L'Adjointe au Maire de Paris, chargée du Commerce, de l'Artisanat, des Professions Indépendantes et des Métiers d'Art, a mis l'accent sur l'attachement de Bertrand Delanoë à la défense et au développement du "Commerce Culturel". Deux médailles de la ville de Paris ont été remises à deux bouquinistes méritants. Deux anciens qui ont vingt et trente ans de quai. Un "designer" est venu présenter quatre prototypes de boîtes du futur. Très "design", forcément. Très "critiquées", forcément. Parce que trop éloignées des problèmes réels du bouquiniste. Des problèmes concrets : la pluie, les intempéries, l'humidité.

Les maquettes sur la moquette, on s'en moque, c'est sur le terrain que les boîtes doivent être testées. C'est le quai qui donnera le verdict. La Mairie le sait bien. Elle a devancé la critique. Les prototypes sont visibles et testables quai de l'Hôtel de Ville. Certains bouquinistes sont allés les voir de près, ces fameuses boîtes du 21 ème siècle, les toucher et les palper. Leur diagnostic est sans concession. Matériau non adapté. Boîtes trop légères. Facilement vandalisables.

Le "designer", André Fontes, a redit, sans sourire, aux bouquinistes sceptiques "plusieurs prototypes de boîtes se trouvent à la disposition de votre curiosité sur le quai de l'Hôtel de Ville". Précisant que les matériaux retenus étaient plus légers, inoxydables et adaptables. Affirmant: l'esprit du "libraire-colporteur" d'autrefois a été retrouvé. Line Cohen-Solal a rappelé aux bouquinistes trop critiques l'idée-force de la démarche "vous offrir ce qui est mieux pour vivre une vie de bouquiniste". 

Un appel aux bouquinistes intéressés a été lancé, pour "éprouver" les prototypes. Le verdict de l'usage sera, tous en sont convaincus, le meilleur des verdicts.

La légereté du couvercle, les problèmes d'étanchéité et de solidité, seront reconsidérés. L'esprit de la démarche : partir de l'existant et l'améliorer. Pas mal en théorie, a commenté mon voisin, mais nous, les bouquinistes, on est, par nature, méfiants.

Pas facile à gérer, aurait pu ajouter un représentant de la Mairie.

Les points de l'ordre du jour épuisés, l'Assemblée Générale a pris fin. Cette fois, contrairement à l'an dernier, sans le traditionnel verre de l'amitié. Allez savoir pourquoi ! C'est comme ça.

Les années se suivent et ne se ressemblent pas.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de crimonjournaldubouquiniste
  • : Journal d'un bouquiniste curieux de tout, spécialiste en rien, rêveur éternel et cracheur de mots, à la manière des cracheurs de feu !
  • Contact

Recherche

Liens