Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 mai 2012 4 10 /05 /mai /2012 22:40

 

Le socialiste François Hollande a été, aujourd'hui, officiellement proclamé Président de la République avec 51,6 % des voix, ce 10 mai 2012, soit exactement 31 ans, jour pour jour, après l'élection de François Mitterrand, le 10 mai 1981. Résultats définitifs annoncés, très solennellement, par le président du Conseil constitutionnel, Jean-Louis Debré qui a déclaré : Au second tour de scrutin, le 6 mai 2012, M. Hollande a recueilli 18.000.668 voix (51,6%) contre 16.860.685 voix (48,4%) à M. Sarkozy.

Déclaration faite au siège du Conseil, au Palais Royal, à Paris. Ce sont donc quelque 1.139.983 électeurs qui ont donné la victoire à François Hollande.

Jean-Louis Debré a également précisé : Ainsi le Conseil constitutionnel proclame M. François Hollande, Président de la République Française. Son mandat de cinq ans, fixé par la Constitution, débutera au plus tard le 15 mai à minuit. D'un commun accord, la passation de pouvoir entre le Président sortant, Nicolas Sarkozy, et le Président élu, François Hollande, a été fixée au 15 mai.

"D'ici-là, y peut s'en passer des choses !", a commenté, ce soir, un vieux monsieur du Bus 72, assis juste devant moi.  "Rien du tout, voyons !", lui a rétorqué sa voisine. Sa femme sans doute. Pas pu m'empêcher de prendre part à la conversation :

Votre épouse a raison, monsieur, vous ne croyez tout de même pas que François Hollande va nous jouer Piccoli dans Habemus papam. Prendre la fuite, au dernier moment, victime d'une peur panique devant l'immensité de la tâche qui l'attend !

Rire général dans le fond du bus. Même dans le seizième, on a de l'humour. Enfin, on fait mine. Pour ne pas trop afficher grise mine.

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

annick tirache 20/05/2012 09:35

j'ai habité rue de la Tour (métro La Pompe) quand j'avais vingt ans et je ne pense pas, cher Monsieur Crimont, que les propriétaires de ces beaux quartiers prenaient le bus. Dans ce cas, à part les
employées espagnoles qui ne comprenaient pas toujours le Français, les autres dont je faisais partie et qui se trouvaient là pour vaquer à leurs activités professionnelles auraient pu sourire
également de vos jolis jeux de mots qui laissent peut-être dans ces endroits de passage impersonnels une façon de marquer sa différence.

Présentation

  • : Le blog de crimonjournaldubouquiniste
  • : Journal d'un bouquiniste curieux de tout, spécialiste en rien, rêveur éternel et cracheur de mots, à la manière des cracheurs de feu !
  • Contact

Recherche

Liens