Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 août 2011 6 27 /08 /août /2011 21:43

 

- C'est Françoise Arnoul ? 

La question est celle d'un homme au beau regard bleu qu'une longue femme brune tient tendrement par la main.

 

- Oui, monsieur, Françoise Arnoul, avec Christian Marquand !

- Nous Deux Film, n° 26, mensuel, 4 ème trimestre 1957, détaille l'homme que la photo fascine.

- Françoise Arnoul et Christian Marquand, dans Sait-on jamais ?

- Sait-on jamais ?

 

Françoise Arnoul, dans le rôle de Sophie, Robert Hossein joue Sforzi et Christian Marquand, Michel... avec cette superbe première phrase... Ecoutez plutôt la magie désuète des mots du roman-photo " Il est entré dans ce cinéma par hasard. Parce qu'il avait un peu le cafard, et qu'être ici ou ailleurs... Elle aussi y était venue pour tuer le temps. Elle se levait pour sortir, quand il est entré..."

 

Le décor est planté. Peu importe ce qui va suivre, monsieur, c'est la première phrase qui rend ivre.

 

- Vous savez, c'est étrange, Françoise Arnoul, je l'ai revue l'année dernière, dans un cimetère et des circonstances plutôt pénibles, un enterrement...

 

L'homme n'en dira pas plus. Il a l'air vraiment ému. Juste ces six mots donnés comme un cadeau : elle a toujours le même regard.

Belle confidence qui mérite le silence. L'homme s'en va, comme à regrets. Je manque une vente. Il pleut et il vente. La belle femme brune m'envoie un sourire comme un baiser. De loin, je murmure : ne changez rien, vous êtes très bien. Les deux, bientôt, ne font plus qu'un.

Le quai a toujours des offrandes incroyables, pour qui sait se montrer affable.

 

Entre deux fortes averses, le coeur à la renverse, dernier samedi d'août. L'automne déjà sans doute.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de crimonjournaldubouquiniste
  • : Journal d'un bouquiniste curieux de tout, spécialiste en rien, rêveur éternel et cracheur de mots, à la manière des cracheurs de feu !
  • Contact

Recherche

Liens