Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 avril 2012 3 04 /04 /avril /2012 18:29

 

Ces gens-là ne reculent devant rien. Ils sont vraiment prêts à tout. Après avoir acheté Boutin, Morin, Nihous, Borloo, mis en échec Villepin, les voilà qui prennent date pour le mercato de l'entre-deux-tours. Bayrou à Matignon ! C'est la dernière idée du radeau UMP. C'est la Pécresse, en bonne maîtresse, qui affirme "Tout est possible" ajoutant, comme pour la forme : "Cela dépendra des accords du second tour". Dans l'opération de débauchage, la porte-parole du gouvernement ne se contente pas du service minimum. L'opération de séduction est totale : "Ce que je remarque, c'est que ses thématiques sont celles qui sont les nôtres, que ce soit sur l'éducation, la dette, la formation des chômeurs ou sur l'Europe, il y a de grandes similitudes." Moralité, la Maison UMP peut se dire : si les centristes du MoDem ont des thématiques qui sont les mêmes et des idées qui sont les nôtres, qu'ils rentrent vite à la maison.

A la Pécresse, c'est le Raffarin, parfaitement au diapason, qui répond, comme en écho, le soir-même, sur Public sénat : "Bayrou a les capacités pour être Premier ministre". Sous-entendu : "de Nicolas Sarkozy". Pas de Ségolène Royal, bien sûr. C'est une histoire ancienne. Une histoire qui n'a pas eu lieu. Un rendez-vous manqué. Dans une chambre de bonne. Bayrou ne voulait pas faire la bonne. Elle est bien bonne. L'ancien Premier de Jacques Chirac n'est pas le dernier pour parler stratégie. "Si la victoire peut dépendre de Bayrou, un accord électoral entre l'UMP et le centre ne doit pas être exclu."

Pécresse, Raffarin, l'offensive s'est faite en un tour de reins. En un tour de main. Y'en a juste un qui prend sur les doigts. Mais pas sûr que le patron du parti en prenne aussi facilement son parti. Cela dit sans parti pris.

Le patron du radeau que rien ne méduse, essaie d'écoper pour ne pas écoper. N'est-il pas Copé, le copain des copains ? Copé écopant d'un Bayrou à Matignon ne serait plus Premier. Premier maquignon. N'aurait plus qu'un quignon pour 2017. Quignon de pain pour les copains. Ceux avec qui on ne partage pas que le pain.

Résumons-nous : Pécresse et Raffarin au turbin. Copé syncopé. Ou c'est tout comme. Par nature, on le sait, le centre, pas très adroit, est plutôt à droite. La droite, pas maladroite, ne s'intéresse au centre que pour garder la droite. Le pouvoir à droite. Le pouvoir à la droite. A chaque fois, le centre se fait avoir. Cette année, faudra voir.

Bayrou, flatté ou agacé, fait la sourde oreille.

Peut-être pense-t-il déjà qu'il n'aura jamais plus une occasion pareille.

 

La meilleure réponse à cette nouvelle tentative de hold-up de l'UMP ? Simple : Hollande et Mélenchon, en finale ! Oui, Mélenchon et Hollande, tous les deux qualifiés pour le second tour de l'élection présidentielle 2012. Qualifiés pour le second tour du 6 mai ! Voilà une idée vraiment révolutionnaire. Réplique superbe à un certain 21 avril qui nous reste encore dans la gorge.

 

D'ici-là, France 2 doit juste détourner le "P" de UMP pour modifier légèrement le titre de son émission. Vous ne voyez pas ? Evident pourtant. Ajoutez la lettre "p" au dernier mot du titre de l'émission-phare : "Des paroles et des actes". Vous avez la nouvelle émission à confier à David Pujadas. Une émission-phare qui, pour une fois, nous livrerait quelques lumières. Une émission qui s'inscrirait parfaitement dans l'actualité : Des paroles et des pactes.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de crimonjournaldubouquiniste
  • : Journal d'un bouquiniste curieux de tout, spécialiste en rien, rêveur éternel et cracheur de mots, à la manière des cracheurs de feu !
  • Contact

Recherche

Liens