Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 août 2012 7 12 /08 /août /2012 02:16

DSCN1803

© Jean-Louis Crimon

 

                                                                                                              


Passer dans les clous. Traverser dans les clous. On disait ça autrefois. Quand de grosses têtes de clous en cuivre indiquaient le chemin à suivre.

Un jour, les clous ont disparu. Le clavier de bandes blanches est apparu. On a continué, un temps, de dire passage clouté. Puis s'est imposé passage piétons. Passage pour les piétons. Les piétons, on le sait, traversent en bande. Sauf les jours de manifestation. Quand le peuple en a assez de travailler pour des clous. La colère populaire descend alors dans la rue. Déferle dans la ville. En dehors des clous. Marée humaine qui en a marre. Marée humaine qui se voit opposer une autre marée: la maréchaussée. Déferlante imposante. Le piéton ne peut plus passer. Des chaussures cloutées ont barré l'accès. Pouvoir toujours dans l'excès. Le pouvoir ne veut rien entendre. Entend seulement mater le peuple. Lui river... son clou.

Fin de manifestation. Des gardes mobiles, immobiles, pour interdire les automobiles. Clou du spectacle: une escorte cloutée pour emprunter le passage. Le piéton hésite.

Traverser dans les clous. Des clous ! Traverser dans les clous. Aujourd'hui, ce genre d'expression, ça ne vaut plus... un clou.

Partager cet article

Repost0

commentaires

armelle dauriac 13/08/2012 10:58

C'est vrai, les anciens clous sont remplacés par les nouveaux, du style : Georges Clou-ney, un clou est un clou,(vieux dicton Auvergnat, il paraît) ! La situation est devenue : CLOU--NESQUE ! On a
eu Bozo et Kiri : Les Clou-nes ! Mais je préfère quand même les "clowns", ceux qui travaillent pour le pays, (là-aussi, il paraît) !

crimonjournaldubouquiniste 13/08/2012 16:03



Sans déc, Madame, votre commentaire, ça me... cloue...


Le bec.



Présentation

  • : Le blog de crimonjournaldubouquiniste
  • : Journal d'un bouquiniste curieux de tout, spécialiste en rien, rêveur éternel et cracheur de mots, à la manière des cracheurs de feu !
  • Contact

Recherche

Liens