Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 janvier 2013 3 02 /01 /janvier /2013 17:52

DSCN0125.JPG

Paris. Rue Félicien David.                                                                           © Jean-Louis Crimon

 

 

 

C'est pas une vie, une vie de sapin. Il y a une semaine à peine, on te flatte, on t'admire, on te loue, on t'achète, on te fête, et déjà, ce soir, on te jette. Entre Noël et l'An neuf, on te chouchoute, on te ménage, on te décore, on te fait croire que tu fais partie du décor. Belles et longues guirlandes d'argent et d'or. Papillotes multicolores. Une vraie star. Tu te crois de la famille. On t'ensoleille, on t'illumine, on te maquille, on t'habille et te déshabille.

 

Aujourd'hui, plus rien. D'un coup, d'un seul, on sort ton linceul. On te dépouille. On se grouille. Cette espèce humaine, sacrée fripouille.

Tu commences à comprendre le sens de l'expression que ces barbares emploient, parfois, pour parler de leurs vieux : ça sent le sapin ! Doré encore, le cercueil jetable. Sont raffinés jusqu'à la fin, les humains. Se veulent du genre respectable.

Pas très jolie, pourtant, la fin de l'histoire. Faudrait pouvoir prévenir ceux de l'an prochain de pas y croire. Une question, ce soir. Une question. Une seule. Une question pour cette nuit. Une question d'arbre : c'est qui qu'on enguirlande ? L'homme ou l'arbre ?

 

 

DSCN0128-copie-1.JPG

Paris. Rue Félicien David.                                                                             © Jean-Louis Crimon

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de crimonjournaldubouquiniste
  • : Journal d'un bouquiniste curieux de tout, spécialiste en rien, rêveur éternel et cracheur de mots, à la manière des cracheurs de feu !
  • Contact

Recherche

Liens