Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 novembre 2020 3 04 /11 /novembre /2020 09:09
Paris. Quai de Montebello. Février 2012. © Jean-Louis Crimon

Paris. Quai de Montebello. Février 2012. © Jean-Louis Crimon

Couvercles refermés et cadenassés, les boîtes des bouquinistes me font penser à des cercueils. Le train mortuaire serpente sur le parapet des quais de Seine, métaphore de la mort prochaine de Bouquinistes par dizaines. Commerces non essentiels. Absurde et criminel. Les Bouquinistes ne sont porteur que d'un seul virus, le virus de la littérature. Ce virus-là n'est pas mortel. Il maintient en vie. Il donne un sens à la vie.

Puisque, par ces temps de confinement très encadré, chacun a le droit à une petite heure de sortie quotidienne, pourquoi n'iriez vous pas, si vous habitez le quartier, jusqu'au bouquiniste de votre côté de Seine ? Il ouvrirait, lui, pour vous, et vous pourriez, vous, faire provision de livres pour le temps que va durer la mise sous cloche.

La vie, pour vous, et pour eux, serait moins moche.

 

© Jean-Louis Crimon

 

 

Pour contacter les Bouquinistes des Quais de Paris : bouquinistesdeparis.com 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de crimonjournaldubouquiniste
  • : Journal d'un bouquiniste curieux de tout, spécialiste en rien, rêveur éternel et cracheur de mots, à la manière des cracheurs de feu !
  • Contact

Recherche

Liens