Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 juin 2020 2 30 /06 /juin /2020 07:49
Amiens. Lundi 29 Juin 2020. 9:55. 1/250. © Jean-Louis Crimon

Amiens. Lundi 29 Juin 2020. 9:55. 1/250. © Jean-Louis Crimon

Point d'exclamation subtil. Ponctuation superbe. Discret rappel à l'ordre. Clin d'oeil malicieux. Cadeau précieux. Ou provocation sublime. 

Perplexe, j'ai ramassé la plume, l'ai plantée dans un vieil encrier, un encrier en verre avec un couvercle couleur bronze, un encrier qui n'a pas vu la couleur de l'encre depuis longtemps. 

Question ou plutôt questions. Le pluriel n'est pas singulier. Qui donc m'a glissé cette plume dans l'herbe du jardin ? Quel est cet oiseau malin qui m'a fait ce présent matinal ? Quel est ce volatile qui sait que les mots sont de même nature. Ce n'est pas la mésange bleue. Pas non plus sa cousine, la mésange charbonnière. Pas un moineau. Pas la pie bavarde. Pas le merle. Pas la grive musicienne. Pas le goéland, pas vu depuis longtemps. Pas le geai des chênes. Pas la fauvette des jardins. Pas le pinson des arbres. Ne fait pas la taille. 
La plume est bordée d'un liseret blanc. Ouvrage délicat. Elle a des reflets gris clair dans le bas et vers le haut des accents plus foncés. Ce n'est pas la plume du Pouillot véloce. Trop petit pour une telle plume.

J'ai trouvé. M'a pris du temps. Dû passer en revue tout le peuple des oiseaux qui se sont appropriés l'espace du jardin. Plume de pigeon forcément. Un pigeon qui aurait voulu me pigeonner. Peu importe.

Prends la plume. N'oublie pas d'écrire. 

 

© Jean-Louis Crimon

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de crimonjournaldubouquiniste
  • : Journal d'un bouquiniste curieux de tout, spécialiste en rien, rêveur éternel et cracheur de mots, à la manière des cracheurs de feu !
  • Contact

Recherche

Liens