Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 mars 2020 2 03 /03 /mars /2020 11:13
Pangolin. 2 Mars 2020. © Jean-Louis Crimon / Capture d'écran BFMTV.

Pangolin. 2 Mars 2020. © Jean-Louis Crimon / Capture d'écran BFMTV.

Tout cho à coeuse d'ech' bestiol-lo. Ch'pangolin. Feut vraimint ét' in molé zinzin por confond' avuc in artichaut ! Mêm chi dins ch'poéyis-lo, parait equ'tout c'qui s'minge, o l'minge. Ch'est mie des mintiries. Ch'Lafleur i l'o vu d' ses prop' z'yux quind i yo été, pindint six moès. Pour foaire appreinn' l'français, pis in molé ed picard, à d'z'étudiants rud'mint intelligints. In d'chés tchuisiniers d'el ville où qu'il étoét, i l'i o esplitché : nous, les Chinoès, tout c'qu'o quat' pattes, o l'attrape, o' l'tchuit, pis o l'minge. Ouais, min père, tout c'qu' i o quat' pattes. Sauf chés tabs, pis chés cayelles ! Por seur, min tchuisinier Chinoés, i n'parloait mie l'langue de boés !

 

Ch'Lafleur qui n'est point l'mitan d'in âne, et pis qu'i l'o coère in molé des lett' dins s'tête, i s' souvint d'in passage d'éne fab' d'ech fameux La Fontaine. Apprint avu ch'marister d'Contay, à l'école primaire. A disoait :

 

"Un mal qui répand la terreur

Mal que le Ciel en sa fureur

Inventa pour punir les crimes de la terre"

et pis eussi :  "Ils ne mouraient pas tous, mais tous en étaient frappés"

 

JEAN DE LA FONTAINE. "Les Animaux malades de la peste". Livre VII,1. 

 

Os avez qu'à méditer, com i dis't parfoés chés baveux dins ch'poste ou bin chés tchurés autrefoés à fin d'el confesse. Ch' Lafleur, li, i n'est fin seur qu'ech truc-lo, minme sins in appler au Ciel, ch'est point par hasard equ' cha nous arriv' sus nou gamelle. 

Vo falloèr in bieu jour décider éne foés por tout' d'in finir avu tout ch'bordel planétaire d'ech mond' capitalisse qu'i n'pinse qu'à chés bénéfices à gangner, mais qui court à s'perte. Pis nous avu li. Moralité : ch'coronavirus, va falloèr in sacré patchet d'timps por s'in défoère. A espérer qu'i n'fasse point autant d'morts qu'el grippe espagnole d'y o tout juste chint ans. Pus d'chinquante millions d'morts. Ch'coronavirus, à ch't'heure, à n'est janmoès qu' troès ou quat' mille, pis surtout' des viux, mais quind même, a n'est mie éne raison, os sommes pus in 1918. 

Ban, por finir seur éne note in molé pus rigolante,  Ch' Lafleur i vo vous n'ein dire in-ne boène : connaissez-vous l'diff'rinche qu'i gno inter Macron pis Chirac ? Non ! Bin, ch'est simp' : Chrirac, ch'étouait l'virus Corona et Macron, ch'est l'coronavirus !

Allez, adé, mes gins ! 

 

© Jean-Louis Crimon

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de crimonjournaldubouquiniste
  • : Journal d'un bouquiniste curieux de tout, spécialiste en rien, rêveur éternel et cracheur de mots, à la manière des cracheurs de feu !
  • Contact

Recherche

Liens