Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 mars 2020 5 20 /03 /mars /2020 09:18
Amiens. Socrate lisant Libé au jardin. 16 Mars 2014. © Jean-Louis Crimon

Amiens. Socrate lisant Libé au jardin. 16 Mars 2014. © Jean-Louis Crimon

Ch'coeup-ci, ej' sus bin seur d'el raison qu'min cot, y'o éne paire d'énées d'cho, il o mis s'patte seur l'page d'min jornal préféré. Ch'titre ed l'artique i l'in disoait long comme min bros. A'ch't'heure, que je r'baie l'photo-lo, avu tout c'qui s'passe dins ch'Monde intier, a queuse d'ech Coronavirus, l'histoère, al' prind in sens incroyab'. Ch'est min cot qu'avoait raison.  "Eh oh, les humains, il n'y a pas qu'vous." 

Min cot avu s'patte ed velours. Min cot qui n'sortoait jamoais ses griffes. Même avec chés soét-disints humains, chés grinds escogriffes. 

Si jamoès, i n'avoait in qui s'avisoait à d'minder à min cot : Quoé qu'ch'est vou tchot-nom ? min cot, i l'r'béyoait d'in air d'l'y dire : quoé qu'cha peut vos foaire ! chés cots, i n'ont mie b'soin d'répond' à chés honmes, os z'êtes trop bêtes, o z'êtes pus bêtes qu'chés bêtes qu'os croyez qu'os sommes.

 

Feut qu'ej' vos précise, min cot, sin nom, ch'est Socrate. Conme ch'pus grind philosophe ed tous chés timps. Un cot philosophe, gn'o d'quoé méditer, por seur. 

 

© Jean-Louis Crimon

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de crimonjournaldubouquiniste
  • : Journal d'un bouquiniste curieux de tout, spécialiste en rien, rêveur éternel et cracheur de mots, à la manière des cracheurs de feu !
  • Contact

Recherche

Liens