Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 novembre 2018 4 08 /11 /novembre /2018 09:17
Contay. La Grande Ecole. Carte postale ancienne. © G. Lelong.

Contay. La Grande Ecole. Carte postale ancienne. © G. Lelong.

Au village, il y avait la petite école et la grande école. La petite école où c'était Madame, l'Institutrice. Madame était la femme de Monsieur. Elle enseignait aux petits. Leur apprenait la forme et le dessin des lettres. Monsieur était l'Instituteur des grands. En ce temps-là, nous avions un profond respect et une véritable admiration pour nos enseignants que nous appelions nos Maîtres. Madame l'Institutrice nous apprenait à écrire et son mari, Monsieur l'Instituteur, nous apprenait à parler et à penser. A réfléchir. J'ai beaucoup appris au contact de Monsieur. 

Je dois tout à mes Instituteurs. L'enfant que j'ai pu être autant que l'adulte que je suis devenu. Un temps où un beau mot en quatre syllabes n'avait pas encore été effacé au profit d'une périphrase pédante en trois mots. Ins/ti/tu/teur, dans mon coeur, à tout jamais, ça sonne beaucoup mieux que Professeur des écoles.  

 

 

© Jean-Louis Crimon

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de crimonjournaldubouquiniste
  • : Journal d'un bouquiniste curieux de tout, spécialiste en rien, rêveur éternel et cracheur de mots, à la manière des cracheurs de feu !
  • Contact

Recherche

Liens