Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 mai 2018 4 17 /05 /mai /2018 10:48
Amiens. 24 Sept. 2017. © Jean-Louis Crimon

Amiens. 24 Sept. 2017. © Jean-Louis Crimon

 

 

"Balayer devant sa porte", manifestement, ceux qui prétendent nous diriger, à défaut de nous gouverner, ont oublié le sens de l'expression. Faut donc le leur rappeler. Dire à quelqu'un de "balayer devant sa porte", c'est lui conseiller de s'occuper de ses propres affaires avant de prétendre régler les problèmes des autres. 

S'occuper d'abord de ce qui nous concerne avant de vouloir s'immiscer dans la vie des autres, voilà la seule règle morale et politique à laquelle je veux bien être soumis. Mais alors, je conseille dès maintenant aux 577 députés de l'Assemblée Nationale et aux 348 sénateurs de renoncer définitivement à la gratuité de leurs billets de train avant de vouloir la remettre en cause pour les cheminots de la SNCF. Dans "avantages acquis", moi, je lis aussi : "avantages à qui ? "

Charité bien ordonnée commence par... soi-même.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de crimonjournaldubouquiniste
  • : Journal d'un bouquiniste curieux de tout, spécialiste en rien, rêveur éternel et cracheur de mots, à la manière des cracheurs de feu !
  • Contact

Recherche

Liens