Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 septembre 2017 1 18 /09 /septembre /2017 04:27
Amiens. 1978. © Jean-Louis Crimon

Amiens. 1978. © Jean-Louis Crimon

 

 

 

                                                                         241

Je me souviens de trois fois rien, car... trois fois rien... c'est déjà quelque chose. Dixit Devos, bien sûr, bien avant moi.

 

                                                                         242

Je me souviens que le quartier Henriville a été nommé ainsi en hommage au Roi Henri IV.

 

                                                                         243

Je me souviens de ma première manif et du regard porté sur nous par les passants scotchés sur les trottoirs, sidérés de nous voir gueuler, poing levé : "Ta réforme est foutue, tes étudiants sont dans la rue !"

 

                                                                         244

Je me souviens de "Tas de feignants, au boulot ! " qui jaillissaient par endroit, quand le cortège stationnait devant des banques ou des commerces.

 

                                                                         245

 

Je me souviens du bonheur et de la fierté que nous avions, avec Philippe Cincet, en licence de philo, à lire Combat, à tout jamais, pour nous, le journal d'Albert Camus. 

 

 

 

 

 

 

© Jean-Louis Crimon / Le Castor Astral. 2017.

 

                                                                        

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de crimonjournaldubouquiniste
  • : Journal d'un bouquiniste curieux de tout, spécialiste en rien, rêveur éternel et cracheur de mots, à la manière des cracheurs de feu !
  • Contact

Recherche

Liens