Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 juin 2017 5 16 /06 /juin /2017 22:04
Amiens. 16 Juin 2017. © Jean-Louis Crimon

Amiens. 16 Juin 2017. © Jean-Louis Crimon

 

 

                                                                         16

 

Il y a des lectures qui te redonnent le moral et qui te remettent dans le droit chemin. Ce livre sur la transmission en Sardaigne, j'ai dû en faire l'acquisition il y a bien trois mois. Son titre "La généalogie muette" m'a tout de suite intrigué. Sa lecture n'est pas facile. Je m'y mets progressivement. Son auteur, Marinella Carosso, formée en France, est ethnologue et anthropologue. Son ouvrage est un ouvrage scientifique, publié par les Editions du CNRS. Le sous-titre "Résonances autour de la transmission en Sardaigne ", résonne d'autant en moi-même.

D'autant que le nom Zanda apparaît à plusieurs reprises. Page 177 notamment :

— Des Zanda, il y en a trois grandes «races», dit Giuseppe.

 

Plus loin, dans cette même page 177, c'est Marinella Carosso qui contextualise :

 

Un ancien propriétaire de bétail et de terres, passionné par mes recherches sur les groupes de descendance, Francesco Zanda 'e Grillone, l'un des rares cas rencontrés où un père porte le sobriquet personnel du fils, m'adressa un courrier, dont voici un extrait :

« Je suis né le 13 Juin 1900 de Zanda Salvatore et Gioi Antioca, je suis de s'arèu du Sang qui tourne» de mon père depuis le début de 1700, ils ont eu des savants et des sculpteurs. Zanda Costantino, le frère aîné de mon grand-père, sculpta la statue de Saint Gabriel. Mon oncle paternel Zanda Giuseppe dit Su Cavaleri était également sculpteur. C'est pour ça que je dis que s'arèu Zanda « part » avec du sang d'artistes.»

 

Page 170, Marinella Carosso avait défini le terme « s'arèu » comme désignant "un groupe de parenté formé par plusieurs lignées issues d'une même fratrie dont les membres, morts ou vivants, portaient et portent un même patronyme, et se reconnaissent aujourd'hui en un ancêtre commun situé  à la troisième, parfois à la quatrième génération... S'arèu recouvre une temporalité d'un siècle, un siècle et demi environ, et tire sa raison d'être de mémoire d'homme."

 

Ce soir, sculpteurs, mineurs ou bergers, je suis fier d'appartenir au groupe des... ZANDA.

 

 

© Jean-Louis Crimon

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by crimonjournaldubouquiniste

Présentation

  • : Le blog de crimonjournaldubouquiniste
  • Le blog de crimonjournaldubouquiniste
  • : Journal d'un bouquiniste curieux de tout, spécialiste en rien, rêveur éternel et cracheur de mots, à la manière des cracheurs de feu !
  • Contact

Recherche

Liens