Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 juin 2017 7 04 /06 /juin /2017 00:01
Fluminimaggiore. Sardaigne. Avril 2017. © Jean-Louis Crimon

Fluminimaggiore. Sardaigne. Avril 2017. © Jean-Louis Crimon

 

                                                                    4

 

Pour m'aider dans mes recherches, Franco Melas a rédigé une petite note factuelle qu'il appelle "Brève Histoire de Francesco Zanda". A partir des informations que nous avons mises en commun, à commencer par le peu que je pense savoir avec plus ou moins de certitude. Le peu que je crois savoir. Le peu que ma mère m'a transmis. Ensuite ce qu'il a pu glaner, lui, Franco Melas, avec ses amis qui travaillent sur l'histoire de la mine de Buggerru et surtout, - pas de texte sans contexte - ce qu'il a pu apprendre auprès d'universitaires qui travaillent sur le mouvement ouvrier italien du début des années 1900.

 

" Francesco Zanda, né à Fluminimaggiore le 8 mars 1896, est le fils de Antioco Zanda et de Rosa Pusceddu. Francesco est le fils aîné d'une famille de trois garçons et de deux filles. Maria, née en 1898, Mario, né en 1901, Maria, né en 1903 et Vincenzo, né en 1905. Francesco Zanda épouse, le 28 février 1920, Maria Angela Piras, du village de Bosa. De ce mariage, va naître en 1921, Maria, dite Mariette. Maria Zanda meurt le 20 août 2011. Epouse de Claudio Verdi, toujours vivant, qui demeure à Rio Freddo, à côté de Rome. De ce mariage ne naîtra aucun enfant.

Le frère cadet de Francesco Zanda, Vincenzo, se marie, en 1929, avec Giovanna Sarteddu, et de ce mariage vont naître deux filles, Antonina, en 1930, et Giuliana, en 1950. Giuliana vit toujours à Fluminimaggiore. Antonina Zanda et Giuliana Zanda sont, de fait, des cousines de ma mère, Juliette.

Francesco Zanda était un militant communiste et anarchiste, "agitatore", un agitateur, l'un des leaders dans le mouvement de revendications salariales et d'amélioration des conditions de travail, en pleine répression fasciste mussoliniennne. Contraint de fuir en France pour ne pas être arrêté. Ses deux frères, Mario et Vincenzo, suivront à la fois ses idées et son parcours de fugitif. En France, il se fait embaucher à la mine de Joudreville, une commune située dans le département de Meurthe-et-Moselle. A Joudreville, Francesco Zanda aura une liaison avec Berthe Leloup, née le 11 septembre 1905. De cet amour naîtra Juliette, le 2 août 1928, mais - selon le médecin qui a accouché Berthe Leloup -, ce même 2 août 1928, Francesco Zanda trouve la mort dans un accident de travail au fond de la mine de Joudreville. Jusqu'à aujourd'hui, on n'a pas réussi à savoir où a été enterré Francesco Zanda. Ce qui est sûr, c'est que le corps de Francesco Zanda n'a jamais été restitué à sa famille de Fluminimaggiore, que le corps de Francesco Zanda n'a jamais retrouvé la terre de Sardaigne.».

 

Voilà, ici s'arrête le petit récit factuel que mon allié et ami Franco a intitulé "Brève Histoire de Francesco Zanda".

 

© Jean-Louis Crimon

Partager cet article

Repost 0
Published by crimonjournaldubouquiniste
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de crimonjournaldubouquiniste
  • Le blog de crimonjournaldubouquiniste
  • : Journal d'un bouquiniste curieux de tout, spécialiste en rien, rêveur éternel et cracheur de mots, à la manière des cracheurs de feu !
  • Contact

Recherche

Liens