Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 février 2017 2 14 /02 /février /2017 00:00
Amiens. Janvier 2017. © Jean-Louis Crimon

Amiens. Janvier 2017. © Jean-Louis Crimon

 

 

                                                                          421

Je me souviens du Coliseum et de la patinoire des Gothiques.

 

                                                                          422

Je me souviens de Lucien Ménis, adjoint aux sports de René Lamps.

 

                                                                          423

Je me souviens de la rue du Don. Juste à côté de la place du même nom. Où il y avait une Librairie, créée par Alice Petit. Devait s'appeler, je crois, "Sale caractère".

 

                                                                          424

Je me souviens de Yakoub Abdellatif et de sa fête du Cloître Dewailly. Chaque année, en juillet. Vrai Voyage au cœur de l'été. Des musiques et des chants du Sud pour endiabler le Nord.

 

                                                                          425

Je me souviens de l'heure mauve où s'en viennent boire les licornes. J'ai vu La Licorne mauve s'en venir boire la lumière des projecteurs, et l'incroyable sourire de l'ami Yakoub qui l'adoube. Ça aussi, c'est le mektoub.

 

                                                                          426

Je me souviens du premier samedi de chaque mois quand les bouquinistes s'installent place de la gare. De cette dame bibliophile avertie qui n'achète que des demi-chagrin et moi, gentiment provocateur, qui veut lui vendre mon chagrin tout entier.

 

                                                                           427

Je me souviens de Julos Beaucarne qui dort dans la mansarde de la maison de la rue Delpech, après son concert au Cirque municipal. Son pull arc-en-ciel aux couleurs de son cœur de poète chanteur rêveur, posé sur un dos de chaise. Julos, éternel vrai frère.

 

                                                                           428

Je me souviens de Marie-Madeleine Duquef et de son amassoèr, dictionnaire de tous les mots picards possibles. Marie-Madeleine Duquef qui gagna autrefois le concours d'insultes en picard. Matcheu d'pulpes, baiseux d'glennes, graint queutcheux !

 

                                                                           429

Je me souviens de cet homme étrange, toujours en jupe, et qui tenait son sac à mains à deux mains, devant sa jupe. Les gens disaient qu'il se faisait appeler Sophie.

 

                                                                           430

Je me souviens de ce moment bizarre des soirs de janvier, quand la lumière a cet accent particulier qui indique le retour des beaux jours.

 

 

 

 

© Jean-Louis Crimon / Le Castor Astral. 2017.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by crimonjournaldubouquiniste
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de crimonjournaldubouquiniste
  • Le blog de crimonjournaldubouquiniste
  • : Journal d'un bouquiniste curieux de tout, spécialiste en rien, rêveur éternel et cracheur de mots, à la manière des cracheurs de feu !
  • Contact

Recherche

Liens