Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 janvier 2017 6 14 /01 /janvier /2017 00:14
Amiens. Janvier 2017. © Jean-Louis Crimon

Amiens. Janvier 2017. © Jean-Louis Crimon

 

 

                                                                        111

Je me souviens de Guillaume, de Cavenel, de Flandre, route d'Abbeville, et du Photo-Comptoir Caron, centre ville. Autant de bonnes adresses, au temps où la photo avait de nombreux commerces.

 

                                                                        112

Je me souviens de la Pagode et de Philippe Demarcy quand il chante No mas, cette chanson qui dit " Mes chevaux ont pris le galop, Mon vieux père est sous la terre..." et dont je désespère de jamais retrouver l'intégralité des paroles.

 

                                                                         113

Je me souviens du Carquois des deux Jacques, Debary et Labarrière et de cette pièce qui me marqua profondément : "Les murs avaient des briques". C'était juste après Mai 68.

 

                                                                         114

Je me souviens de Dominique Grain, chanteur du groupe F4 coulé et de sa façon incroyable d'être sur scène. Entre Vince Taylor et Elvis Presley.

 

                                                                          115

Je me souviens du brouillard du matin d'hiver et de ces milliers de gouttelettes suspendues qui font qu'on n'y voit goutte, et pourtant, en silence, en cadence, on avance. Métaphore de l'existence.

 

                                                                          116

Je me souviens de l'Hôtel de Police où mes amis Suédois ne comprenaient pas qu'on refuse de leur louer une chambre.

 

                                                                           117

Je me souviens des Juges Anglais en perruque, au Palais de Justice d'Amiens, où ma mère avait tenu à m'entraîner, pour un procès qu'elle disait Historique. Sans doute l'affaire dite Marshall. Du nom de cette anglaise assassinée dans la Somme. Près de La Chaussée Tirancourt.

 

                                                                           118

Je me souviens de Georges Courcol qui chantait en picard " V'lo Grind-mère à poussières", Georges Courcol tellement fier de son premier 45 tours.

 

                                                                            119

Je me souviens de mon foulard de louveteau, jaune et bordeaux, que j'ai longtemps gardé comme un trophée.

 

                                                                             120

Je me souviens du Régent où mon père m'avait emmené voir Le Capitan, avec Bourvil et Jean Marais. La seule fois de mes 10 ans - et sans doute la seule fois de toute la vie - où mon père et moi, rien que tous les deux, nous sommes allés voir un film dans une vraie salle de cinéma.

 

 

 

 

© Jean-Louis Crimon / Le Castor Astral. 2017.

Partager cet article

Repost 0
Published by crimonjournaldubouquiniste
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de crimonjournaldubouquiniste
  • Le blog de crimonjournaldubouquiniste
  • : Journal d'un bouquiniste curieux de tout, spécialiste en rien, rêveur éternel et cracheur de mots, à la manière des cracheurs de feu !
  • Contact

Recherche

Liens