Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 janvier 2017 6 28 /01 /janvier /2017 10:18
Lafleur "timbré". Mai 2011. © Jean-Louis Crimon

Lafleur "timbré". Mai 2011. © Jean-Louis Crimon

 

                                                                        251

Je me souviens de la couturière de Montières qui parlait si bien du "Temps d'avant " qu'elle n'appelait jamais le temps passé. Pour elle, "Temps d'avant", ça devait dire encore un peu "Temps présent."

 

                                                                        252

Je me souviens du 28 Mai 2011, premier jour du Lafleur Timbre Poste. Valeur faciale : 58 centimes d'euro. Tarif d'affranchissement d'une lettre prioritaire ne dépassant pas vingt grammes. Dessin de Cécile Millet.

 

 

                                                                        253

Je me souviens du Jimmy's Club, créé par Jimmy Walter, pianiste, auteur avec Boris Vian de plusieurs chansons grandioses dont Sans blague et le célèbre J'suis snob.  Jimmy Walter fut, dès 1954, le pianiste et le compositeur de Boris Vian. Un beau matin de juillet, le réveil...

 

                                                                        254

Je me souviens de cet homme qui disait " il est dix heures au soleil" quand il était midi. L'heure au soleil, j'adorais ça.

 

                                                                        255

Je me souviens du Prix Jean Renaux, critérium d'après Tour de France, juste au lendemain de l'arrivée à Paris, sur le circuit de la Hotoie. A chaque fois, des vainqueurs prestigieux : Louison Bobet, en 1955, Roger Walkowiak, en 1956, Jacques Anquetil, en 1957, Charly Gaul, en 1958, Federico Bahamontes, en 1959, et Gastone Nencini, en 1960.

 

                                                                        256

Je me souviens de Leitura furiosa et de Luis Rozas.

 

                                                                         257

Je me souviens de Pierre Rappo et de son roman Les guetteurs, paru, en 1975, aux Lettres Nouvelles, chez Denoël.

 

                                                                         258

Je me souviens du temps où j'étais timide et où je ne me sentais pas à la hauteur de mon interlocuteur.

 

                                                                         259

Je me souviens du Jardin des Vertueux, Chaussée Jules Ferry.

 

                                                                         260

Je me souviens des soirées vinyles chez Marc et Annie. Rue Blaise Pascal.

 

 

 

 

 

 

 

 

© Jean-Louis Crimon / Le Castor Astral. 2017.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by crimonjournaldubouquiniste
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de crimonjournaldubouquiniste
  • Le blog de crimonjournaldubouquiniste
  • : Journal d'un bouquiniste curieux de tout, spécialiste en rien, rêveur éternel et cracheur de mots, à la manière des cracheurs de feu !
  • Contact

Recherche

Liens