Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 janvier 2017 2 10 /01 /janvier /2017 00:10
Amiens. Février 2016. © Jean-Louis Crimon

Amiens. Février 2016. © Jean-Louis Crimon

 
 
 
 
                                                                              71
Je me souviens de Robert de Luzarches, sculpté dans un accoudoir des stalles de Notre-Dame d'Amiens. Premier architecte de la Cathédrale. Choisi pour son art des dessins et des maquettes. Sur la pierre centrale du "Labyrinthe", une inscription indique que la construction a commencé en 1220 et que "Robert, appelé de Luzarches" en a été l'architecte. Vont lui succéder Thomas de Cormont et son fils, Renaud.
 
 
                                                                              72
Je me souviens de Brigitte Bardot, un après-midi de veille de Noël, au volant de sa petite voiture et moi tout à côté d'elle, à la place du passager, face au refuge de Longpré-lès-Amiens. Rencontre surréaliste. Conversation étonnante. BB charmante. BB touchante. BB tout à moi. Pour défendre la cause des animaux aux abois.
 
                                                                              73
Je me souviens de Mahiette, du poète Edouard David, alias Tchot Doère. Mahiette, grandiose poème picard, sous-titré Chef-d'œuvre de ch' l'intailleux. Préface de Robert Mallet.
 
                                                                              74
Je me souviens de Monseigneur Noyer, Evêque d'Amiens, fidèle spectateur du Prix cycliste Jean Renaux où je cours, cette année là, dans le Prix des personnalités, avec Eddy Seigneur.  – Avec qui faites-vous équipe ? me lance l'homme d'église. –  Avec Seigneur, mon père. – Les voies de Dieu sont impénétrables, mon fils !
Gonflé, l'Evêque, quand il me chambre. Pas méchamment, pas beaucoup, juste un... pneu.
 
 
                                                                               75
Je me souviens de Jules Barni, philosophe et homme politique, député d'Amiens. Auteur de l'une des premières traductions de Kant.
 
                                                                               76
Je me souviens de Michel Catty, alias Michou, enfant de Saint-Leu, Prince des nuits parisiennes dans son Cabaret de Montmartre.
 
 
                                                                                77
Je me souviens de Benjamin Biolay qui passa une partie de sa vie amoureuse à Amiens. Tendresse avouée pour les balades dans les Hortillonnages.
 
                                                                         
                                                                                78
Je me souviens de Pierre-Marc Paoli et de la Foire de la Saint-Jean quand elle s'installe encore sur les Boulevards intérieurs, entre la Gare, le Cirque Municipal, qu'on n'a pas encore baptisé Jules Verne, et l'Eglise Saint-Honoré.
 
 
                                                                                 79
Je me souviens de la lettre de Robert Mallet, -octobre 1998-, qui avait beaucoup aimé Les Gants d'Andersen, ma nouvelle danoise. " Il faudra que nous nous rencontrions  pour parler de ce sens du romanesque vécu qui vous inspire. Ce mot romanesque n'implique, pour moi, aucune référence à une déformation lyrique de la réalité, il s'applique à une vision, puis à une écriture suggestive de la matière d'un roman. Vous avez un tempérament de romancier. Vous savez raconter en ne disant que ce qu'il faut dire et vous donnez envie de savoir la suite, ce qui est primordial dans un récit. " Comment ne pas écrire après un tel encouragement ?
 
                                                                                 80
Je me souviens de "La justice, une vertu et une institution", conférence débat de Paul Ricœur, le mercredi 5 mars 1997, dans le cadre des Rencontres du Crédit Agricole.
 
 
 
 
 
 
© Jean-Louis Crimon / Le Castor Astral. 2017.

Partager cet article

Repost 0
Published by crimonjournaldubouquiniste
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de crimonjournaldubouquiniste
  • Le blog de crimonjournaldubouquiniste
  • : Journal d'un bouquiniste curieux de tout, spécialiste en rien, rêveur éternel et cracheur de mots, à la manière des cracheurs de feu !
  • Contact

Recherche

Liens