Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 janvier 2017 7 15 /01 /janvier /2017 00:15
Amiens. Université de Picardie. Louis Althusser. Juin 1975. © Jean-Louis Crimon.

Amiens. Université de Picardie. Louis Althusser. Juin 1975. © Jean-Louis Crimon.

       

 

                                                                        121

Je me souviens de la photo de la soutenance de thèse de Doctorat de Louis Althusser. Photo prise au juste moment, m'avait écrit, en remerciement, le philosophe marxiste en signant simplement Louis A. Photo publiée dans Le Nouvel Observateur du 7 Juillet 1975. Ma première parution.

 

                                                                        122

Je me souviens que la soutenance Althussérienne avait lieu l'après-midi, un samedi, je crois, et le matin à 10 heures, je n'avais toujours pas d'appareil photo. Me suis résolu à m'endetter de plusieurs centaines de francs pour acquérir un Mamiya, payé en trois traites fin de mois. Juillet, Août, Septembre. J'étais sans argent et je venais d'investir mes revenus à venir d'un boulot d'été que je n'avais pas encore trouvé.

 

                                                                         123

Je me souviens de la chanson triste du rémouleur "couteaux, ciseaux, lames à repasser", jolie rengaine de celui qui passe et qui repasse, de semaine en semaine.

 

                                                                          124

Je me souviens d'un chauffeur de la SEMTA qui s'appelait Lajouvence et qui, au terminus, sortait son harmonica pour faire de la musique aux gens qui montaient dans son bus.

 

                                                                           125

Je me souviens de Dralux, Place Gambetta. Linge de lit et linge de table, tissus en tout genre, textiles à usage domestique, serviettes, nappes ou rideaux. Dralux qui s'appelait d'abord Prévost-Boulogne. Draps de luxe devinrent Dralux.

 

                                                                           126

Je me souviens de la Place Alphonse Fiquet des années 70, les bus bien rangés en épis pour un accès limpide.

 

                                                                           127

Je me souviens de la rue des cannettes, numéro 24, et de ma première chambre d'étudiant, de la cuvette d'eau chaude déposée chaque matin, sur le palier, à 6 heures, par ma logeuse.

 

                                                                            128

Je me souviens de la rue Claudius Serrassaint et de la rue Lapostolle où habitait l'ami Marcotte qui m'avait convaincu d'adhérer au PSU.

 

                                                                            129

Je me souviens d'une époque que je n'ai pas connue et je marche dans une rue qui n'existe plus.

 

                                                                            130

Je me souviens d'Amiens au futur. Jules Verne, c'est sûr, a mis dans le mille, le jour il a écrit :  "Amiens, ville idéale en l'an 2000 ".

 

 

 

 

 

© Jean-Louis Crimon / Le Castor Astral. 2017.

Partager cet article

Repost 0
Published by crimonjournaldubouquiniste
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de crimonjournaldubouquiniste
  • Le blog de crimonjournaldubouquiniste
  • : Journal d'un bouquiniste curieux de tout, spécialiste en rien, rêveur éternel et cracheur de mots, à la manière des cracheurs de feu !
  • Contact

Recherche

Liens