Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 septembre 2016 4 08 /09 /septembre /2016 13:38
Amiens. 8 Sept. 2016. © Jean-Louis Crimon

Amiens. 8 Sept. 2016. © Jean-Louis Crimon

Cher hélléniste de quartier,

 

Pauvre mortel qui tutoie parfois l'éternel, tu croises le géant Atlas au coin de la rue et ça ne t'étonne même plus. Atlas, lassé du poids du monde, qui supporte sans peine le poids d'un petit balcon. Mission dérisoire. Maison étrange qui passe inaperçue. Rue minuscule. Qui plus est... en sens interdit. Tu rêves ou c'est dans la vraie vie ?

Mythologie grecque: le géant Atlas condamné par Zeus à soutenir la voûte céleste sur ses épaules. Atlas, frère de Prométhée et d'Epiméthée, fils du Titant Japet et d'Asia, l'Océanide Clyméné. Le géant Atlas qui participe, avec d'autres Géants, à la lutte contre les dieux. Après leur défaite, Zeus inflige à Atlas une insupportable condamnation: obligation sans fin de soutenir la voûte céleste sur ses épaules.

 

La vie d’Atlas est marquée par sa participation au onzième des douze travaux d’Hercule. Hercule propose à Atlas de prendre sa place pour lui permettre d'aller chercher les pommes d’or du jardin des Hespérides — trois jeunes femmes données par certaines légendes comme les propres filles du géant. Atlas accepte sans hésiter, croyant  trouver enfin l’occasion d’échapper à son châtiment de voûte céleste à porter éternellement. Mais, lorsqu'il revient avec les fruits, Hercule lui demande de reprendre un instant son fardeau, le temps de confectionner un coussin pour ses épaules. À peine le géant a-t-il accepté, tombant dans le piège, qu’Hercule disparaît avec les pommes.

 

Atlas ou pas, ce que tu fais dans la vie d'ici bas, fastoche ou fardeau, c'est pour... des pommes.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by crimonjournaldubouquiniste
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de crimonjournaldubouquiniste
  • Le blog de crimonjournaldubouquiniste
  • : Journal d'un bouquiniste curieux de tout, spécialiste en rien, rêveur éternel et cracheur de mots, à la manière des cracheurs de feu !
  • Contact

Recherche

Liens