Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 août 2016 2 30 /08 /août /2016 09:39
Amiens. Août 2015. © Jean-Louis Crimon

Amiens. Août 2015. © Jean-Louis Crimon

Cher auditeur de France Inter,

 

C'était vers 9 heures et demi ce matin. Augustin Trapenard de retour sur sa tranche. Une voix familière pour dire sans familiarités des choses essentielles. Avec son invitée, l'homme de radio parlait photo. En un instant, tu t'es dit: c'est ça, c'est exactement ça. Exactement ce que tu cherches. Exactement ce que tu voudrais dire.

Yasmina Reza cite Roland Barthes: La photo, c'est une immobilité vive. Que dire de plus ? Que dire de mieux ?

Augustin Trapenard de rebondir: Qu'est-ce que réussit à saisir la photographie que ne réussit pas à saisir la littérature ?

Une citation, une question, ça te change ta journée, ça te met en éveil pour un paquet d'années.

Surtout quand la réponse de l'invitée est à la hauteur de la demande de l'intervieweur: La photo, c'est comme un haïku.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de crimonjournaldubouquiniste
  • : Journal d'un bouquiniste curieux de tout, spécialiste en rien, rêveur éternel et cracheur de mots, à la manière des cracheurs de feu !
  • Contact

Recherche

Liens