Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 juillet 2016 3 20 /07 /juillet /2016 10:19
Peillle. 13 Juillet 2016. © Jean-Louis Crimon

Peillle. 13 Juillet 2016. © Jean-Louis Crimon

Cher petit-fils de Sarde,

 

Depuis toujours tu adores les persiennes du Sud. Il y a Sienne dans Persienne. Même si persienne vient de Perse et du persan. Le soleil est perçant dans le Sud. Le sens est souvent caché dans le son. Tu aimes cette manière d'être des volets du Sud. Ce clin d'oeil de la fenêtre, qui te dit peut-être: "Tu ne me vois pas, mais, moi, je te vois", qui ajoute, sans doute: "Monte si tu veux, à l'ombre, nous serons mieux." Sans malice. Juste pour le Pastis. Qu'ici on préfère Casanis.

Les fenêtres du Sud ne sont pas des yeux sans paupières comme à Copenhague, au Danemark, où pour mieux embrasser la lumière, on vit sans volets. A quoi bon se préserver ou se cacher de ce qui nous fait si souvent défaut. Du soleil, de la lumière, il nous en faut.

 

Les persiennes du Sud ont, en revanche, la discrète élégance de ce qui se cache tout en se montrant, pour ne pas dire de ce qui se montre en se cachant. C'est ce qu'il y a de très attachant. Comme de l'Italie déjà dans cette manière d'ouvrir l'oeil. A demi.

Partager cet article

Repost 0
Published by crimonjournaldubouquiniste
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de crimonjournaldubouquiniste
  • Le blog de crimonjournaldubouquiniste
  • : Journal d'un bouquiniste curieux de tout, spécialiste en rien, rêveur éternel et cracheur de mots, à la manière des cracheurs de feu !
  • Contact

Recherche

Liens