Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 juillet 2016 7 10 /07 /juillet /2016 00:02
Grandvilliers. 10 Juillet 2016. © Jean-Louis Crimon

Grandvilliers. 10 Juillet 2016. © Jean-Louis Crimon

Cher éphémère qui rêve d'éternel

 

Toujours la mesure du temps t'obsède et toujours cette phrase de Stendhal te poursuit: "Une mouche éphémère naît à neuf heures du matin dans les grands jours d'été, pour mourir à cinq heures du soir."

Bien sûr, pas question de prendre la mouche devant cet oeil-de-boeuf. Tu trouves simplement le clin d'oeil amusant. On a beau te persuader que tu es fait pour vivre cent ans, tu sais, toi, que ta condition première est éphémère: gloire éphémère, succès éphémère, bonheur éphémère, amour éphémère... 
 
Heureusement, cette nuit encore, tu t'endors en te récitant Baudelaire:
 
Mes baisers sont légers comme ces éphémères,
Qui caressent le soir les grands lacs transparents.
 
Tu sais que tu n'es qu'un insecte à quatre ailes verticales au repos, qui ressemble à une petite libellule, dont la larve aquatique vit plus d'un an et l'adulte... un seul jour.

Partager cet article

Repost 0
Published by crimonjournaldubouquiniste
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de crimonjournaldubouquiniste
  • Le blog de crimonjournaldubouquiniste
  • : Journal d'un bouquiniste curieux de tout, spécialiste en rien, rêveur éternel et cracheur de mots, à la manière des cracheurs de feu !
  • Contact

Recherche

Liens