Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 juin 2016 6 18 /06 /juin /2016 00:01
Arras. 14 Juin 2016. © Jean-Louis Crimon

Arras. 14 Juin 2016. © Jean-Louis Crimon

Cher amoureux des formes et des couleurs de la ville,

Tu t'étonnes d'un rien, un quai de gare, un morceau de trottoir, un matin qui tire une gueule de soir, un train sans doute en retard, un banc, une caisse, un appui, une chose inouïe. Mobilier urbain, comme disent si bien ceux qui dessinent les objets qui peuplent nos villes. Urbanistes ou architectes d'extérieur, designers, pour ne pas dire styliciens. Objets pas toujours très esthétiques, ni fonctionnels, mais qui dessinent désormais l'espace de la ville. Que tu traînes tes guêtres à Paris, Pékin, Oulan-Bator, Copenhague, Londres ou Berlin, tu as parfois l'impression qu'une internationale du design a pris le pouvoir pour uniformiser toutes les manières de ne pas pouvoir s'asseoir. Un jour, sûr, tu publieras les photos des bancs des villes où l'inconfortable absolu te dissuade de te "poser", ne serait-ce que quelques minutes. L'inconfortable absolu, nouvelle norme mondiale des bancs publics d'un siècle vain et d'un siècle vain et un !

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de crimonjournaldubouquiniste
  • : Journal d'un bouquiniste curieux de tout, spécialiste en rien, rêveur éternel et cracheur de mots, à la manière des cracheurs de feu !
  • Contact

Recherche

Liens