Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 mai 2016 7 08 /05 /mai /2016 00:01
Amiens. © 7 Mai 2016. Jean-Louis Crimon

Amiens. © 7 Mai 2016. Jean-Louis Crimon

Cher petit donateur,

A chaque fois, tu te dis que tu n'en seras pas plus pauvre et que ton euro la rendra un peu plus riche. Le sourire qui accompagne le son de la pièce qui tombe dans la tasse ou le gobelet, lui, n'a pas de prix. La façon de donner vaut mieux que ce qu'on donne. Tu n'as jamais oublié la leçon de morale civique de ton instituteur. C'était au début des années soixante. Dans l'autre siècle. Un siècle où l'école mettait l'accent sur l'humain. L'humain qui passait par la main. Donner la main, tendre la main, prêter la main... La vie du village était emplie des façons de dire l'aide et l'entraide. Donner la main, prêter la main, pour donner un coup de main, ça te plaisait bien. Surtout quand ça se faisait en un... tour de main.

La façon de donner vaut mieux que ce qu'on donne.

Plus tard, beaucoup plus tard, tu as su que c'était une citation de Pierre Corneille. Ce qui n'était pas le plus important.

Aujourd'hui, tu t'inventes une variante: La façon de recevoir vaut mieux que ce qu'on reçoit.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Delannoy 12/05/2016 20:58

Tristes rencontres effectivement, sur nos parcours familiers. Alors on marche sans croiser le regard de ceux que l'on dépasse, agenouillés sur un bout de trottoir. Ne rien dire, ne pas répondre; ne pas se soucier, ne pas penser, cela passera comme le poing de côté ; le point faible du marcheur ou du coureur à pied. Merci à toi Jean-Louis de nous rappeler les leçons de bon sens de nos instituteurs. A plus David

Présentation

  • : Le blog de crimonjournaldubouquiniste
  • : Journal d'un bouquiniste curieux de tout, spécialiste en rien, rêveur éternel et cracheur de mots, à la manière des cracheurs de feu !
  • Contact

Recherche

Liens