Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 juillet 2016 6 09 /07 /juillet /2016 00:01
Paris. Quartier Latin. 2012. © Jean-Louis Crimon

Paris. Quartier Latin. 2012. © Jean-Louis Crimon

Cher diariste,

 

Tu relis ta lettre du 1er Janvier dernier. Cette lettre où tu te donnes ce défi. LE défi. Celle où tu annonces la couleur. D'abord le constat. On ne t'écrit plus. On ne s'écrit plus. On ne reçoit plus de lettres. On ne s'en envoie plus. Ensuite, la décision: tu vas t'écrire à toi-même. Tu vas t'écrire une lettre à toi-même. Chaque jour. Sans déroger. Une lettre par jour. 366 lettres en une année, puisque l'année est bissextile. Aujourd'hui, mais oui, c'est ta cent quatre-vingt-onzième "Lettre à moi-même".

En ces temps SMS, Texto, Twitter, Instagram, Whatsapp ou autre Snapchat, s'écrire cent quatre-vingt-onze lettres en cent quatre-vingt-onze jours, s'écrire à soi-même, tient d'une belle abnégation ou d'une jolie folie.

Pour l'instant, tu tiens ton pari. Avec plus ou moins de bonheur. De bonheur d'écriture. Pas sûr de trouver le ton juste chaque jour. Chaque matin. Chaque soir quand tu attends l'idée ou l'ouverture du soir.

L'autre jour, ayant parcouru quelques unes de tes lettres sans avoir bien compris l'esprit, un de tes amis te balance tout de go: à mon avis, fais gaffe, tu deviens... timbré.

Une petite vacherie qui est aussi le plus beau des compliments.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by crimonjournaldubouquiniste
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de crimonjournaldubouquiniste
  • Le blog de crimonjournaldubouquiniste
  • : Journal d'un bouquiniste curieux de tout, spécialiste en rien, rêveur éternel et cracheur de mots, à la manière des cracheurs de feu !
  • Contact

Recherche

Liens