Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 avril 2016 1 11 /04 /avril /2016 00:04
Carte Postale de Serge Laget, L'Equipe Magazine. 2001. © Jean-Louis Crimon

Carte Postale de Serge Laget, L'Equipe Magazine. 2001. © Jean-Louis Crimon

Cher... Verlainien,

 

Incroyable bonheur aujourd'hui, avec la relecture de cette carte postale signée Serge Laget, à l'époque Journaliste à L'Equipe Magazine. Serge Laget a été le premier supporter - le mot s'impose pleinement ici-  de Verlaine avant-centre. (Le Castor Astral. Janvier 2001). Verlaine avant-centre, ton premier roman. Premier roman pour réunir tes deux passions: football et poésie. Un récit construit sur la personnalité et les prouesses de Just Fontaine, le célèbre buteur de l'Equipe de France de 1958. 13 buts en une seule Coupe du Monde. Record absolu. Record jamais battu. 13 chapitres en hommage aux 13 buts. Chaque chapitre prend fin avec les actions de jeu, les dribbles, les passes qui amènent au but de Fontaine. L'avant-centre parfait. En filigrane, en transparence, le poète parfait.

Verlaine s'infiltre dans le récit. Pourquoi Verlaine ? Parce qu'un poète, c'est un avant-centre qui marque des buts avec des mots ! C'est la réponse du jeune narrateur qui sait qu'au départ, au début des années cinquante, les footballeurs jouent en W-M. La position des joueurs évolue au cours de la rencontre et toutes les lettres de l'alphabet s'écrivent alors sur la pelouse. Avec les lettres, on fait des mots. Avec les mots, on fait des phrases. La magie opère: les joueurs, dans leurs placements, leurs déplacements, leurs dribbles, leurs passes, une-deux, une-deux-trois quand ils jouent en triangle, écrivent sans le savoir une histoire que seul le narrateur affirme savoir lire. Les phases de jeu sont, sans en avoir l'air, des phrases du livre. Enlevez la lettre " r " au mot "phrase", il devient "phase". Ajoutez la lettre " r " au mot "phase", il devient "phrase". CQFD.

Serge Laget avait été fasciné par le titre de ton roman. L'homme adorait autant Verlaine que Fontaine. Autant la poésie que le football. Même si l'homme plaçait le cyclisme au-dessus de tous les sports.

Relire les mots de Serge, à propos de la parenté Verlaine/Fontaine et surtout du rapport Verlaine/Football, est toujours quelque chose de vraiment extra-ordinaire. Ce que tu ne savais pas, ce que tu n'aurais jamais osé imaginer dans tes gamberges les plus folles, c'est que Verlaine, le poète des sanglots longs, le poète des Poèmes saturniens ait pu, vraiment, taper dans un ballon rond. Dans un ballon de football.

 

La preuve:

 

" Mais le plus important, je te confirme bien ma remarque initiale: Verlaine a tapé dans un ballon, joué au football ! ! !

" Cette​ expérience s'est passée en 1876-1877 quand il était professeur de français et de dessin à Stickney (Lancashire). Il bavarde beaucoup avec M. Andrew, directeur de l'école, le chanoine protestant Coltman et le colonel Grantham... Ce dernier avait deux enfants à qui Verlaine donnait des leçons particulières... Est-ce un des fils Grantham, toujours est-il qu'un de ses élèves offrit au poéte à jouer au football...

" C'est absolument sûr. Ton titre est en fait celui d'un visionnaire. Bravo. Je me fait tout petit. Ma vive considération. "

Signé: SERGE LAGET.

 

Forcément, après pareil hommage, on se fait tout petit en retour. Toi, après ça, tu t'es dit: aucun doute, le titre, ce sacré beau titre, ce superbe titre, c'est Verlaine lui-même qui te l'a... soufflé !

Partager cet article

Repost 0
Published by crimonjournaldubouquiniste
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de crimonjournaldubouquiniste
  • Le blog de crimonjournaldubouquiniste
  • : Journal d'un bouquiniste curieux de tout, spécialiste en rien, rêveur éternel et cracheur de mots, à la manière des cracheurs de feu !
  • Contact

Recherche

Liens